Ligue des champions : Manchester City, un nouvel ogre sur la route du PSG

Après avoir éliminé le Bayern en quart de finale, le Paris Saint-Germain a droit à un nouveau défi de taille en Ligue des champions.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Manchester City célèbre contre Dortmund  (WOLFGANG RATTAY / AFP)

Nouveau choc pour le Paris Saint-Germain. Qualifié pour la demi-finale de la Ligue des champions après avoir écarté le Bayern, le club français retrouvera Manchester City. Les hommes de Pep Guardiola, de retour dans le dernier carré pour la première fois depuis 2016, réussissent une saison exceptionnelle. Mais la Ligue des champions leur résiste depuis des années. 

• L'Angleterre à leurs pieds 

Manchester City n'a pas attendu Pep Guardiola pour s'offrir le titre en Premier League, avec deux sacres en 2012 et 2014. Mais le Catalan a changé le club de dimension. Après une première saison terminée à la troisième place, la machine se met en marche et casse tous les records. 100 points en 2018, le record absolu du championnat anglais, 98 en 2019. Dominé par Liverpool l'an dernier, Manchester City a repris sa couronne cette saison et file vers un 7e titre, avec onze points d'avance sur le rival mancunien à six journées de la fin.  

• Une défense transformée 

Souvent pointé du doigt comme le secteur défaillant de Manchester City dans les grandes occasions, la défense s'est stabilisée avec l'arrivée de Ruben Dias l'été dernier. Le Portugais, deuxième joueur le plus utilisé de la saison (40 matches, 3 332 minutes) derrière le gardien Ederson, a apporté une sérénité nouvelle aux Cityzens. A ses côtés, l'éternel espoir John Stones a enfin répondu aux attentes, condamnant le Français Aymeric Laporte à un rôle de troisième homme. Résultat, Manchester City est de loin la meilleure défense de Premier League (23 buts, contre 31 pour Chelsea). Face à Dortmund, ils n'ont encaissé que leur deuxième et troisième but de la saison en Ligue des champions. Mais avec son armada offensive, le PSG a les armes pour faire souffrir le mur mancunien. 

• L'Europe leur résiste 

Toujours en course dans les deux coupes anglaises, les Cityzens rêvent d'un quadruplé. Mais la Ligue des champions a des airs de compétition maudite. Malgré plus d'un milliard et demi d'euros investis dans le club depuis 2008 et l'arrivée des Émiratis, Manchester City n'avait atteint qu'une seule fois les demi-finales jusqu'à ce mercredi soir . Et le club compte, comme le PSG, son lot de désillusions. Face au Monaco de Kylian Mbappé en 2017, malgré une victoire 5-3 à l'aller. Contre Tottenham en 2019, après un match outrageusement dominé mais où chaque erreur s'est transformée en but. Et encore l'été dernier, contre Lyon sur un match unique (1-3).

• Pochettino a déjà éliminé Guardiola

Le dernier affrontement entre Manchester City et le PSG avait tourné en faveur des Anglais. En 2016, ils avaient éliminé le champion de France en quart de finale de Ligue des champions (2-2 à l'aller, 1-0 au retour). Cette défaite au terme d'un match piteux avait scellé le destin de Laurent Blanc à la tête du PSG. Mais Mauricio Pochettino, l'entraîneur argentin du PSG, reste sur un succès européen face à Pep Guardiola. Sur la route de la finale en 2019, Tottenham avait su faire le dos rond pour mieux planter ses banderilles en contre (1-0 à l'aller, 3-4 au retour). Pochettino s'est déjà inspiré de ce scénario pour battre le Bayern chez lui, aucun doute qu'il espère à nouveau jouer un mauvais tour à Pep Guardiola. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.