Ligue des champions : le Real Madrid se rassure face à Mönchengladbach et se qualifie pour les huitièmes de finale

Dos au mur, le Real Madrid s'est facilement imposé à domicile face à un Borussia Mönchengladbach trop timide (2-0). Les hommes de Zinedine Zidane filent vers les huitièmes de finale de la Ligue des champions en terminant en tête de leur groupe. Auteur d'un doublé en première période, Karim Benzema a brillé et passé le cap des 50 buts inscrits en phase de poules.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Karim Benzema a inscrit un doublé, permettant au Real de se qualifier en huitièmes de finale. (BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY)

Soulagement du côté madrilène. Au terme d'une soirée décisive pour les qualifications en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Real l'a emporté contre un Borussia peu inspiré.

Les Merengue ont su mettre la pression sur les Allemands dès le coup d'envoi. Sortis très motivés des vestiaires, ils sont parfaitement entrés dans leur match en ouvrant le score à la neuvième minute de jeu grâce à une tête de Benzema. L'attaquant français a doublé la mise à la demi-heure de jeu, sur un centre parfaitement ajusté par Rodrygo. En plus d'être décisif à deux reprises, le numéro 9 a égalé le record de Roberto Carlos du plus grand nombre d'apparitions sous le maillot madrilène pour un joueur étranger (527 matches joués sous les couleurs du Real depuis 2009). Une réorganisation tactique du club allemand à la mi-temps n'aura pas suffi à changer le cours du match.

De l'air pour Zidane 

Les Madrilènes, treize fois champions d’Europe et seulement troisièmes de leur groupe au coup d'envoi, ne sont pas passés loin d'une élimination historique en phase de poules.  La défaite surprise de la semaine passée face aux Ukrainiens du Shakhtar avait totalement relancé le groupe B, puisque tous les clubs pouvaient encore se qualifier ce soir. Une victoire assurait la qualification aux Merengue et permettait à Zidane, sur la sellette, de souffler un peu. Triple vainqueur de la Ligue des champions sur le banc madrilène entre 2016 et 2018, l'entraîneur du Real jouait gros, après un début de saison irrégulier en championnat et une campagne européenne peu convaincante. 

Du côté du Borussia, le duo d’attaquants français Pléa-Thuram n'aura pas pesé sur la rencontre. Malgré leur défaite, les Allemands ont toutefois réussi à se qualifier pour la première fois de leur histoire en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, après le match nul entre les deux équipes du groupe, l'Inter et le Shakhtar. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.