DIRECT. Ligue des champions : le PSG se qualifie face à Dortmund sur un but de Neymar et Bernat pour les quarts de finale

Suivez et commentez le match sur franceinfo.fr 

L\'attaquant du PSG Kylian Mbappé au sol lors du 8e de finale aller de Ligue des champions face à Dortmund (Allemagne), le 18 février 2020. 
L'attaquant du PSG Kylian Mbappé au sol lors du 8e de finale aller de Ligue des champions face à Dortmund (Allemagne), le 18 février 2020.  (SASCHA SCHURMANN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Il pourrait presque en rire. Après avoir été victime de l'improbable remontada du Barça en 2017, des improbables blessures de Neymar en 2018 et 2019, de son improbable effondrement mental contre le fantôme de la grande équipe de Manchester United en 2019, le PSG affronte de nouveau des circonstances surréalistes avant son huitième de finale retour de Ligue des champions face à Dortmund (aller 2-1 pour les Allemands), au Parc des Princes, mercredi 11 mars. A croire que les dieux du football ne veulent pas que le club de la capitale goûte de nouveau aux joies des quarts de finale, stade de la compétition qu'il n'a plus fréquenté depuis 2016.

Un 12e homme qui va manquer. Conséquence directe de l'interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes décidée par Olivier Véran, le ministre de la Santé, la rencontre se déroulera à huis clos. Les joueurs lensois l'ont déjà testé lundi face à Orléans : difficile de se mettre dans le ton devant des tribunes désertes, quand on a l'habitude d'être porté par des dizaines de milliers de gosiers qui chantent. 

La (mauvaise) fièvre du mercredi soir. Depuis le match aller, hésitant et brouillon, le PSG avait regagné un semblant de cohérence, porté en attaque par un Kylian Mbappé retrouvé. Manque de chance (encore), le petit prodige du foot français a contracté une vilaine bronchite – on a même craint un temps que ce soit le coronavirus. Si l'attaquant français figure dans le groupe retenu par Thomas Tuchel, on peut craindre qu'il ne soit pas à 100% de ses capacités.

Pression maximale pour Thomas Tuchel. A Paris, l'amour dure deux ans pour les entraîneurs. Après Unaï Emery, qui a grillé son joker contre Barcelone avant d'être grillé face au Real, le technicien allemand, impuissant face au délitement de ses troupes contre Manchester United il y a un an, joue son avenir dans la capitale.  "Pour Tuchel, c'est tout ou rien, écrit le site spécialisé ZDF Sports. Sinon, il sera au plus tard cet été sur le marché des entraîneurs…"

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FOOT

23h51 : Oui il suffit de sélectionner #FOOT en haut du fil et d’exclure ! C’est tout simple. Et puis en restant poli, c’est pas plus mal. Bonne soirée.

23h44 : Bonsoir @nofootnews. S'agissant d'une soirée de Ligue des champions avec une équipe française en lice, qui plus est, nous avons logiquement beaucoup parlé de football. Mais sachez qu'il est possible d'exclure tous ces messages, en cliquant sur le hashtag "#FOOT" puis sur "exclure". Bonne soirée.

23h44 : Serait-il possible de faire une version du live SANS les news du foot pour ceux et celles qui s’en tapent??? c’est insupportable. merde

23h38 : C'est fini pour Liverpool. L'Atlético Madrid file en quart de finale de la Ligue des champions après avoir battu (3-2) les tenants du titre à l'issue des prolongations.



(Paul ELLIS / AFP)

23h22 : Pas gagné, cher @Waw. Les Parisiens viennent de se qualifier en quart de finale de la Ligue des champions – ce qui n'était pas arrivé depuis quatre ans – en battant (2-0) Dortmund. Mais l'intensité des célébrations laissent croire à une victoire en Coupe du monde. Voici des images :

23h22 : Qu'est-ce qui se passe, j'ai vu des images de joueurs du PSG et de supporters aux larmes craquant des fumigènes... PSG a gagné la Champions league ?

23h16 : Le scénario se précise cher @Tom. Tout comme Tottenham, ridiculisé (3-0) à Leipzig hier, Liverpool semble prendre le chemin de la sortie...

23h15 : Et si les deux finalistes de l'an dernier quittaient la compétition au stade des huitièmes ?

23h15 : Marcos Llorente vient de délivrer l'Atlético de Madrid. En 15 minutes de prolongation, le milieu madrilène vient de marquer 2 buts face à Liverpool permettant à son équipe d'égaliser 2-2 à la 105e. Pour s'en sortir, après leur défaite 1-0 sur la pelouse de l'Atlético, les Reds doivent marquer deux buts en un quart d'heure. C'est presque mission impossible.

23h14 : L'autre 8e de finale qui intéresse la France entière, Juventus-OL, va-t-il pouvoir se jouer ? Daniele Rugani, le défenseur de la Juve a été contrôlé positif au coronavirus, vient d'annoncer son club.

23h01 : Ce sont les supporters parisiens massés autour du Parc des Princes qui mettent l’ambiance depuis le début du match. Incroyable public parisien !! Bravo au PSG !! Félicitons nous de cette victoire pour le foot français !! Et allez l’OL !

23h01 : je veux plein de matchs à huis clos !!! Jusqu a la finale, inclus !!

23h01 : Paris qui se qualifie l’année où la coupe d’Europe va être annulée ! Quel karma 😂😂

23h01 : Maintenant il faut vaincre la malédiction des quarts de finale car pendant les deux dernières campagnes nous ont fait oublier que paris s’arrêtait plus souvent en quarts qu’en huitièmes...

22h59 : Les joueurs parisiens se rendent ensuite à l'extérieur du stade pour saluer leurs supporters massés à l'extérieur, porte de Saint-Cloud.

22h58 : Très chouette pose des joueurs parisiens qui ont tous repris le geste "zen" de la célébration de but d'Erling Haaland pour fêter la qualification.

22h56 : Les joueurs parisiens font un drôle de tour d'honneur... devant des tribunes vides. Curieux, mais spontané.

22h56 : Voilà le chat noir a été trouvé c était le public lol bravo pour la qualification

22h55 : Voilà, j'avais dit au match aller que la nouvelle stratégie du PSG était de couler à l'aller pour briller au retour. Ça n'a pas été lumineux mais ça a marché finalement !

22h54 : Paris je t’aime merci mon PSG chéri !!!!

22h54 : Dans l'autre match, on va avoir droit à 30 minutes de rab entre Liverpool et l'Atletico, qui sont à égalité après 180 minutes (1-0 pour les Reds au retour, 0-1 pour les Colchoneros à l'aller).

22h53 : C'est terminé, le PSG brise la malédiction des huitièmes de finale en écartant le Borussia Dortmund (1-2, 2-0) grâce à des buts de Neymar et Bernat.

22h52 : Encore une minute à tenir pour @SUSIC2CS et tous les autres supporters parisiens !

22h48 : A noter qu'Angel di Maria, qui avait regagné le banc, a écopé d'un carton jaune dans la bagarre... ce qui le privera d'un éventuel quart de finale.

22h47 : A l'instant, une bagarre générale qui aurait pu avoir sa place sur un terrain de Top 14 vient d'éclater après un contact rugueux sur Neymar. Ça se termine avec un carton rouge pour Emre Can, le milieu défensif du Borussia. , 89e.

22h45 : Match à huis clos... d’où vient donc l’ambiance survoltée que l’on entend sur votre antenne ? Je ne comprends pas...

22h45 : On peut quand même concéder que la seconde période n'a pas atteint des sommets.

22h45 : Ceux qui râlent aiment le show pas le sport, si tant est que le business uefa en soit encore J'aime aussi le foot régional sans grand public

22h41 : Difficile de se faire un avis sur le match, si l'on en juge les tweets d'observateurs.

22h38 : @Lensois On va déjà voir comment ces 8es de finales se terminent. Le match retour de mardi prochain entre le Barça et le Napoli est incertain, en raison des restrictions de voyage qui frappent l'Italie.

22h33 : A ce rythme, on envisage sérieusement une finale de champions league à huis clos ? La question se pose à l’UEFA ?

22h33 : @Tom Les Allemands pressent, certes, mais n'arrivent pas à frapper de près. Pour l'instant, ça va.

22h32 : On est plus proches du 2-1 que du 3-0...

22h27 : Incroyable travail de Di Maria sur le terrain !!!

22h25 : Kylian Mbappé a fait son entrée en jeu. Le supersonique attaquant français remplace Pablo Sarabia, qui mis à part son centre décisif pour Juan Bernat, se sera montré assez discret. Mais il faut aussi saluer le pressing incessant et le travail invisible qu'il a déployé pendant l'heure où il a joué. , 68e.

22h19 : Faute grossière du défenseur de Dortmund Mats Hummels qui plaque Edinson Cavani qui filait au but. Ce qui le sauve, c'est qu'il y avait un autre défenseur à peu près sur la même ligne. Mais son carton jaune avait une couleur très orangée. , 62e.

22h17 : @Claire On entend un peu moins les supporters parisiens en ce début de seconde période, mais ce n'est que partie remise (au coup de sifflet final par exemple) ?

22h17 : Le Parc des Princes est peut-être désert, mais au-dehors, c'est la folie : fumigènes, feux d'artifice, drapeaux, bières, et beaucoup de supporters qui se sont donné rendez-vous devant l'entrée et donnent de la voix depuis le début du match.

22h14 : Pas grand chose à signaler dans ce début de seconde période. Un coup franc d'Angel Di Maria boxé en corner par le gardien allemand, bien qu'il semblait que son ballon allait fuir le cadre. 2-0 pour Paris qui gère bien son match pour le moment, 56e.

22h03 : C'est reparti dans un Parc des Princes toujours aussi désert. Le PSG a 45 minutes à tenir pour se hisser en quarts de finale de la Ligue des champions (2-0 contre Dortmund).

21h54 : Certes, mais il en suffira d'une :) à 3-0 on respirerait mieux !