Ligue des champions : la Juve tout en maîtrise, Chelsea à l'arraché et Séville en mode survie... Ce qu'il faut retenir de la première soirée

Turinois, Londoniens et Sévillans effectuaient leur début, mardi, en Ligue des champions.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le Turinois Paulo Dybala a inscrit un penalty face aux Suédois de Malmö, mardi 14 septembre 2021. (ANDREAS HILLERGREN / TT NEWS AGENCY / AFP)

Pour cette entrée en matière de la version 2021-2022 de la Ligue des champions, mardi 14 septembre, il n'y avait pas que la défaite surprise de Manchester United à Berne (1-2), la démonstration de force du Bayern Munich à Barcelone (3-0) ou la match nul de Lille contre Wolfsburg (0-0). Les premiers pas des derniers champions d'Europe en titre avec Chelsea, d'une Juventus malade en championnat ou des outsiders sévillans : voilà ce qu'il faut donc retenir des autres affiches de la soirée.

Séville survit à trois penalties

Première soirée de Ligue des champions et déjà un record au compteur. Avec quatre penalties sifflés en 40 minutes lors de Séville-Salzbourg, le public du Sanchez-Pizjuan a vécu un moment inédit dans toute l'histoire de la C1. Pourtant favoris, les Sévillans ont subi le premier sur une faute de Diego Carlos (13e), mais non transformé par Karim Adeyemi. Nouvelle chance sur une poussette dans le dos de Jesus Navas (20e). Et cette fois-ci, changement de tireur pour Salzbourg avec une ouverture du score de Luka Sucic.

Non rassasiés, les Autrichiens ont continué sur le même rythme et sur une sortie hasardeuse du gardien Yassine Bounou (36e), Luka Sucic a eu l'occasion de faire le break sur penalty. Mais sa frappe a été déviée par le montant. Un tournant pour Salzbourg qui a laissé passer sa chance. Séville a alors repris ses esprits avant de bénéficier d'un nouveau penalty pour Ivan Rakitic (42e).

Le temps d'un instant seulement avant un autre fait de match et l'expulsion de son attaquant Youssef En-Nesyri (50e), qui tentait d'obtenir... un penalty. Malgré quelques situations chaudes dans les ultimes minutes, Salzbourg n'a pas réussi à finir le travail pour faire chuter des Andalous à la traîne dans une rencontre au scénario fou.

La Juve retrouve des couleurs 

Malmenés en championnat avec deux défaites en trois matchs de Serie A, les Bianconeri se sont refait une santé en Ligue des champions. Opposés à Malmö, les partenaires de Paulo Dybala ont dégainé rapidement sur une reprise de la tête d'Alex Sandro (23e). Bien en place et solide dans le jeu, la Vieille Dame a bouclé l'affaire en moins de deux minutes juste avant la pause sur un penalty du capitaine argentin Paulo Dybala (45e) et sur un lob du pied droit rempli de malice d'Alvaro Morata (45e+1). 3-0 à la pause, le plus dur était déjà fait. L'addition aurait même pu être plus importante à la fin des 90 minutes, si les Turinois n'avaient pas vendangé plusieurs opportunités au coeur d'une défense suédoise dépassée par les événements.

Des débuts contrastés pour Chelsea

Longtemps mis en échec à Stamford-Bridge, les Blues se sont finalement sortis du piège des Russes du Zenit Saint-Pétersbourg (1-0) in-extremis. Après avoir pris son temps pour jauger un bloc russe bien regroupé, les champions d'Europe en titre se sont réveillés en deuxième période. D'abord sur un raid solitaire de plus de 50 mètres du défenseur central Antonio Rüdiger (49e) avant que la solution n'arrive de la recrue star de l'été. Sur une de ses rares occasions de la soirée, le Diable Rouge Romelu Lukaku a délivré les siens d'une tête puissante au second poteau sur un centre de Cesar Azpilicueta.

Un éclair dans le ciel londonien et pour les hommes de Thomas Tuchel qui en avaient bien besoin pour déstabiliser des Russes accrocheurs jusqu'au bout. Enfin, dans le dernier match de la soirée, Villarreal et l'Atalanta Bergame ont livré un match riche en buts mais sans vainqueur (2-2).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.