Ligue des champions : l'Olympique lyonnais chute aux portes de la finale face au Bayern Munich (0-3)

Le club allemand affrontera donc le PSG, déjà qualifié pour la finale de la compétition prévue dimanche à Lisbonne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Lyonnais Houssem Aouar encaisse la défaite de l'OL face à au Bayern Munich, en demi-finale de la Ligue des champions, mercredi 19 août à Lisbonne, au Portugal. (MIGUEL A. LOPES / POOL / AFP)

La finale de la Ligue des champions ne sera pas franco-française. L'Olympique lyonnais a laissé passer sa chance de disputer sa première finale de la compétition, mercredi 19 août, après sa défaite face au Bayern Munich (0-3) à Lisbonne (Portugal). Les hommes de Rudi Garcia le savaient, ils n'étaient pas favoris avant la rencontre. Mais ils ont tout de même réalisé l'une des plus belles épopées de leur histoire dans une compétition européenne.

>> Ligue des champions : revivez la victoire du Bayern Munich face à l'Olympique lyonnais (3-0) en demi-finale

Tout avait pourtant bien commencé pour les Lyonnais, offensifs et capables de se procurer des occasions – le poteau de Karl Toko-Ekambi laissera sans doute des regrets aux supporters de l'OL. Mais un doublé de Serge Gnabry (18e, 33e) puis un dernier but de l'incontournable Robert Lewandowski (89e) ont eu raison des espoirs lyonnais. En seconde mi-temps, les Gones se sont montrés volontaires sans toutefois réussir à concrétiser leurs opportunités, comme ce duel perdu par Karl Toko-Ekambi face à Manuel Neuer (59e).

Un début de match qui laissera quelques regrets

La défaite est d'autant plus difficile à digérer que les Lyonnais devaient impérativement remporter la Ligue des champions pour participer à la prochaine édition. Et que le match de mercredi était pour le club l'occasion de prendre sa revanche sur le Bayern, qui, déjà, lui avait claqué la porte au nez en demi-finale de la compétition en 2010. Le calendrier chamboulé par le coronavirus prive l'OL d'un été à ressasser les belles images de ses exploits. Dès le 28 août, la réception de Dijon, en Ligue 1, lui fera l'effet d'un dur retour à la réalité.

Véritable machine à inscrire des buts, le Bayern Munich affrontera dimanche le PSG – déjà qualifié après sa victoire 3-0 contre Leipzig – lors de la finale de la compétition. Sept ans après leur dernier sacre, les Bavarois sont en mission pour un nouveau titre européen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.