Ligue des champions : Décevant avec l'OM, le réveil de Florian Thauvin se fait attendre en Europe

Décevant face à l'Olympiakos, alors qu'il retrouvait la Ligue des champions, Florian Thauvin a, une nouvelle fois, été en retrait face à Manchester City ce soir. Pour sauver le parcours européen des siens, sur la scène européenne, l'ailier de 27 ans, qui sort d'une saison blanche, devra faire mieux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Florian Thauvin a été chahuté par les défenseurs de Manchester City  (GUILLAUME HORCAJUELO / POOL / EPA POOL)

Après un match plus que décevant face à l’Olympiakos, conclu par une défaite en Grèce (1-0), Florian Thauvin était attendu, et bien plus encore. Face à Manchester City, l’épouvantail du groupe C, le champion du monde 2018 devait être le principal danger marseillais. Raté. S’il n’a pas été le moins bon olympien, Thauvin n’a pas été à la hauteur de son statut. L’ancien bastiais peine à briller dans une compétition qu’il rêvait de disputer depuis de longs mois. En 2018, alors que la douce musique de la Ligue des champions n’avait plus résonné au Vélodrome depuis 5 ans, Thauvin déclarait : "Aujourd’hui, il est clair que pour ma progression, je dois jouer la Ligue des champions. Je ne pourrai pas repartir sur une autre saison sans jouer la Ligue des champions. Et je suis très honnête avec ça." Finalement, deux saisons plus tard, le Marseillais dispute enfin la plus prestigieuse des compétitions européennes, avec des débuts peu convaincants. 

Une dure comparaison avec le championnat

Surtout, l’ailier de 27 ans souffre de la comparaison avec le visage qu’il affiche en Ligue 1. Si l’OM, équipe aux deux visages, pointe en 4e position, avec 15 points en 8 journées, Thauvin en est l’artisan principal. En 8 matches, le Marseillais a marqué 3 fois et délivré 5 passes décisives, et s’affirme, presque, comme l’un des meilleurs joueurs de son championnat domestique. Hélas, pour le moment, difficile de retrouver ce joueur décisif à souhait en Ligue des champions. Si face à l’Olympiakos, Thauvin avait peiné, ce soir, face à Manchester City, il a tenté, trop peu souvent, en vain. Pas aidé par un milieu surclassé, l’ailier s’est pourtant procuré la meilleure occasion, lorsqu’il a trouvé le poteau d’Ederson, qui semblait sur la trajectoire, peu avant l’heure de jeu. 

Un retour compliqué par une saison blanche

Mais, même si son niveau en championnat est plus que rassurant, difficile d’oublier que le joueur de 27 ans sort d’une saison blanche et qu’enchaîner les matches à haute intensité demeure un grand défi. Hélas, dans un effectif qui manque de qualités offensives, Marseille ne peut se permettre d’évoluer, en Ligue des champions, sans un Thauvin au meilleur de sa forme. Avant d’affronter le FC Porto, le 3 novembre prochain, dans un match de la dernière chance, les hommes d’André Villas-Boas, et Thauvin en premier lieu, doivent faire mieux. Car, si l’OM veut conserver un maigre espoir de se hisser en phase finale de la compétition, ou a minima être reversé en Ligue Europa, il faudra obtenir un résultat au Portugal. 

Après la lourde défaite face à Manchester City, et avec une extrême lucidité, Florian Thauvin a analysé la rencontre dans les grandes lignes. "Nous n’avons pas réussi à mettre en place ce qu’on voulait. La Ligue des champions, et Manchester City, c’est un autre niveau. Nous devons apprendre." Et apprendre, Thauvin devra le faire rapidement pour grandir, et se hisser, car il en a le talent, au très haut niveau européen, et aider les siens. En fin de contrat à Marseille, et avec une perspective de prolongation incertaine, Thauvin a désormais 4 matches pour sauver l’honneur de son club. Mais, l’ailier pourrait également, en cas de bonnes performances, figurer dans le radar de plusieurs clubs européens.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.