Ligue des champions : au Borussia Dortmund, la jeunesse a pris le pouvoir

Mal embarqué dans la double confrontation face à Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions après sa défaite (2-1) à l'aller, le Borussia Dortmund va s'appuyer sur de nombreux très jeunes joueurs qui ont clairement pris le pouvoir chez les Jaune et Noir.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Jude Bellingham sur le dos d'Erling Haaland après la victoire du BVB contre Schalke, le 20 février 2021. (INA FASSBENDER / AFP)

Depuis quelque temps déjà, le Borussia Dortmund a misé sur la production de jeunes talents, qui poursuivent d’ailleurs très souvent leur carrière au Bayern Munich, club quasi-hégémonique outre-Rhin. Mais cette saison en particulier, le BVB s’appuie sur une meute de très jeunes joueurs, que ce soit en Bundesliga mais aussi au niveau européen. Outre le phénomène Erling Haaland (20 ans) et Jason Sancho (21 ans), absent lors du quart de finale aller contre Manchester City, les Allemands comptent pléthore de “teenagers”.

Plus jeune 11 de départ des quarts de la C1

Avec notamment Ansgar Knauff (19 ans), pour la première fois titularisé en pro face à City mardi 6 avril, Jude Bellingham (17 ans) et l’inévitable Haaland, les Jaune et Noir ont présenté le plus jeune onze de départ de l’ensemble des quarts de finalistes lors des matchs aller (25,4 ans). Et lorsqu’il a fallu sortir Knauff, quelque peu en difficulté contre les Citizens, Edin Terzic n’a pas vraiment fait remonter la moyenne d’âge en lançant sur la pelouse l’Américain Giovanni Reyna, 18 ans.
 

Ces choix audacieux n’ont pas payé contre les inarrêtables joueurs de Pep Guardiola, bien que le géant Norvégien se soit, comme à son habitude, montré dangereux et que Jude Bellingham se soit vu sanctionné d’une faute inexistante sur Ederson, alors qu’il partait seul égaliser. L’adolescent britannique a malgré tout marqué l’histoire sur cette rencontre à l’Etihad Stadium en devenant le 2e plus jeune joueur de l’histoire à avoir été titulaire lors d’un quart de finale de Ligue des champions. 

La Bundesliga, leur terrain de jeu

Avant de s’aventurer sur la scène européenne, les petits jeunes du BVB ont déjà fait leurs preuves en championnat d’Allemagne. Cette saison, sous la houlette de Lucien Favre, évincé en décembre dernier, puis de l’Allemand Terzic, le club de la Ruhr est celui qui a offert le plus de temps de jeu (7620 minutes) à des joueurs de moins de 21 ans sur l’ensemble des cinq grands championnats en Europe. 

Les huit milléniaux du Borussia, dont Youssoufa Moukoko (16 ans), qui est devenu en décembre dernier, le plus jeune joueur à avoir foulé les pelouses de Bundesliga, sont impliqués dans l’immense majorité des buts du club, soit 55 depuis le début de la saison. À Dortmund, la jeunesse a bel et bien pris le pouvoir. Il leur reste désormais à le conquérir au niveau européen en réalisant le retentissant exploit de sortir Manchester City mercredi 14 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.