Cet article date de plus de quatre ans.

Le bus de l'équipe de Dortmund était directement "visé" selon la police locale

Alors que des explosions ont endommagé le bus du Borussia Dortmund et blessé le joueur Marc Bartra en marge du quart de finale aller de C1 face à Monaco, le chef de la police locale a annoncé que les explosions visaient directement le véhicule du club allemand.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le bus du Borussia Dortmund après les explosions (SASCHA SCHUERMANN / AFP)

Les trois explosions survenues mardi soir près du bus de l'équipe de football allemande de Dortmund, avant une rencontre de Ligue des champions, visaient directement le véhicule, a indiqué le chef de la police locale. "Nous partons du principe, et nous l'avons fait dès le départ, qu'il s'est agi d'une attaque qui visait directement le bus" de l'équipe, a déclaré Gregor Lange lors d'une conférence de presse. Le parquet local a par ailleurs révélé qu'une "lettre" avait été retrouvée près du lieu des explosions. "Son authenticité est en cours de vérification", a-t-il ajouté, sans donner de détail sur son contenu.

Trop tôt pour déterminer la motivation des explosions

Une responsable du parquet, Sandra Lücke, a indiqué qu'une enquête pour "tentative d'homicide" avait été ouverte et souligné qu'il était trop tôt pour déterminer la motivation des explosions. Une source proche des services de sécurité allemands avait indiqué un peu plus tôt à l'agence DPA que les autorités ne disposaient à ce stade d'aucun élément plaidant en faveur d'un acte "terroriste".

De même, un quatrième "objet ressemblant un explosif" a été retrouvé sur les lieux mais les enquêteurs n'ont pas pu encore clairement établir ce dont il s'agit et s'il est ou non lié aux faits survenus dans la soirée, a souligné le responsable de la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.