Incidents au Stade de France : que s'est-il passé avant la finale de Ligue des champions ?

Publié Mis à jour
Incidents au Stade de France : que s'est-il passé avant la finale de Ligue des Champions ?
France 2
Article rédigé par
H. Puffeney, J. Neny, D. Fossard, V. Piffeteau, S. Lerch, A. Tranchant - France 2
France Télévisions

La finale de Ligue des champions a été longuement reportée, samedi 28 mai, en raison d'incidents aux abords du Stade de France (Seine-Saint-Denis). Entre scènes de violence et dispositif de sécurité débordé, l'organisation de l'événement a été un lourd échec.

Le match de gala a viré à la débâcle, samedi 28 mai. À quelques minutes du coup d'envoi, des individus sans billet tentent de forcer les grilles du Stade de France (Seine-Saint-Denis). Certains sont rattrapés mais, très vite, les stadiers et les forces de l'ordre sont débordés. Ils utilisent des gaz lacrymogènes et ferment les portes du stade. Des milliers de supporters munis d'un billet sont laissés à la porte. "On a payé nos billets pour être ici", s'époumonne l'un d'eux face aux agents de sécurité, placides. 

Certains supporters munis d'un billet n'ont pas pu entrer

Pour que tous les supporters puissent entrer, le début du match est retardé, mais certains n'assisteront jamais à la finale. Un supporter inconditionnel de Liverpool (Royaume-Uni) a payé 145 euros sa place pour regarder le match dans la rue, sur un téléphone. "C'était ma possession la plus précieuse, je l'ai protégée de ma vie. Maintenant, c'est un vulgaire bout de papier. Je suis vraiment déçu, j'ai l'impression d'avoir gaspillé mon argent", témoigne-t-il, dépité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.