Benzema, Zidane, Varane... Le Real Madrid raconté de l'intérieur par Eden Hazard

La star belge du Real Madrid se confie à Jacques Vendroux. Il évoque ses rapports avec Zinedine Zidane et son admiration pour ses coéquipiers, au premier rang desquels Karim Benzema, "le meilleur, tout simplement".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Eden Hazard, le 10 juillet 2020. (GABRIEL BOUYS / AFP)

Le joueur belge est arrivé dans la capitale espagnole l'été dernier pour 115 millions d'euros. Après que son équipe a été sacrée championne d'Espagne, pour la 34e fois de son histoire, face à son rival éternel le FC Barcelone, vendredi 17 juillet, il fait une nouvelle fois la démonstration de son humilité : "Cette année, c'est collectivement qu'on a remporté ce titre, car moi, au niveau individuel, j'ai sûrement fait la moins bonne saison de ma carrière". Et il parle de son entraîneur Zinedine Zidane et de son coéquipier Karim Benzema. 

Zidane, "quelqu'un de simple qui sait dire les choses au bon moment"

Pour franceinfo, Eden Hazard a livré son sentiment à l'égard de son entraîneur français, Zinedine Zidane : "On connaît tous Zidane comme joueur, c'était le meilleur. Comme entraîneur, on n'a même plus besoin de le décrire. Il a prouvé, en seulement quelques années, qu'il était déjà l'un des meilleurs entraîneurs, s'enthousiasme Eden Hazard. Comme entraîneur, il est comme quand il était joueur. C'est quelqu'un de simple qui sait dire les choses au bon moment. Il fait confiance à ses joueurs et ses joueurs ont confiance en lui, c'est pour ça que ça marche."

Karim Benzema est très sympa au quotidien, très simple. Lui est là pour gagner des matchs, pour marquer des buts. Je pense que cette année, il a encore montré qu'il était le meilleur, tout simplement.

Eden Hazard (Real Madrid)

à franceinfo

"Il y aussi Raphaël Varane. Dans ma carrière, j'ai connu de très grands défenseurs, comme John Terry ou Vincent Kompany. Je pense que Rapha même s'il est encore jeune, est déjà l'un des meilleurs défenseurs centraux de l'histoire, poursuit le footballeur belge. La charnière qu'il forme avec Sergio Ramos, c'est top. Quant à Ferland Mendy, il a démontré qu'il n'était pas là seulement pour faire joli. Si le club l'a recruté, c'est qu'il a des qualités, on a pu le voir. Ce n'est jamais facile d'arriver dans un club, quand on est jeune en plus, et dans un club comme ça. Il a montré qu'il représente l'avenir."

Une saison "un peu bizarre"

Malgré ce titre de champion d'Espagne, la saison n'est pas terminée. Le dénouement de la Ligue des champions aura lieu en août prochain. Le Real de Madrid doit encore disputer son huitième de finale retour, contre Manchester City (à l'aller, les Madrilènes s'étaient inclinés à domicile, 1-2) : "Ce fut une saison un peu bizarre, avec tout ce qui s'est passé. La saison est déjà très bonne, mais je pense qu'elle peut être encore mieux si on se qualifie lors de notre huitième de finale retour de Ligue des champions, annonce Eden Hazard.

Quand on joue au Real Madrid, on a envie de gagner tous les titres possibles.

Eden Hazard

à franceinfo

Le prochain, il faut que ce soit la Ligue des champions, même si ça va être difficile, car nous devons jouer à Manchester City et qu'ils ont une très belle équipe", a conclu la star belge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.