Finale de la Ligue des Champions : 15 gardes à vue toujours en cours, aucun supporter étranger concerné

Plus de 100 interpellations ont eu lieu, samedi soir, en marge de la finale de Ligue des champions au Stade de France entre Liverpool et le Real Madrid..

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Forces de l'ordre au Stade de France, dimanche 28 mai 2022, avant la finale de Ligue des champions Liverpool-Real Madrid. (THOMAS COEX / AFP)

Quinze personnes étaient toujours placées en garde à vue lundi 30 mai en fin de matinée, a appris franceinfo auprès du parquet de Bobigny, deux jours après les incidents survenus avant la finale de la Ligue des Champions au Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il n'y a aucun supporter étranger parmi ces gardés à vue, précise le parquet.

>> Finale de la Ligue des champions : pourquoi la version des autorités françaises et de l'UEFA, qui invoquent la circulation de faux billets, est contestée

Dimanche, la préfecture de police de Paris faisait état de 105 interpellations après les bousculades et mouvements de foule qui se sont produits à l'entrée du Stade de France, retardant le coup d'envoi de 36 minutes. Plusieurs personnes ont escaladé les grilles et tenté de s'introduire dans le stade. Les forces de l'ordre ont dû intervenir et faire usage de gaz lacrymoègnes pour disperser la foule.

Dès samedi soir, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, avait parlé de "milliers de supporters britanniques sans billet ou avec des faux billets qui ont forcé les entrées". Lundi, une réunion a été organisée par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, pour faire le point sur les dysfonctionnements avec les organisateurs sportifs, le consortium du Stade de France et le préfet de police de Paris, Didier Lallement, qui représente Gérald Darmanin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.