Dortmund : le choc et la solidarité

Mardi 11 avril le bus de l'équipe allemande de football du Borussia Dortmund a été attaqué à l'explosif. Retour sur les faits.

FRANCE 2

Les vitres du bus des joueurs sont soufflées. Elles étaient pourtant renforcées pour résister à des tirs de projectiles. Selon les enquêteurs le bus a été visé par des charges explosives dissimulées sur le bord de la route. Choqués par la scène à laquelle ils viennent d'assister, les joueurs sont évacuer par la police. Le défenseur espagnol, Marc Bartra, est blessé au poignet et est conduit à l'hôpital. Le stade est déjà bien rempli, l'information se répand vite dans les travées. Les supporters monégasques applaudissent l'équipe adverse par solidarité.

Les supporters français logés chez les supporters allemands

"On a regardé sur les réseaux sociaux ce qu'il se passait. Et là on voit une explosion, on se demande ce qu'il se passe, on est stupéfait", explique un des supporters. Selon les médias allemands, la police a retrouvé sur les lieux de l'explosion une lettre de revendication. Privés de match les supporters français et allemands se sont retrouvés dans la nuit, les habitants de Dortmund proposant spontanément de loger les fans de Monaco. Le match doit se jouer ce mercredi après-midi, sans Marc Bartra, opéré dans la nuit, mais dont l'état ne présenterait plus d'inquiétude.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporteurs quittent le stade Signal Iduna Park après le report du quart de finale aller de la Ligue des champions Dortmund-Monaco. Des explosions ont touché le bus du club allemand, le 11 avril 2017.
Des supporteurs quittent le stade Signal Iduna Park après le report du quart de finale aller de la Ligue des champions Dortmund-Monaco. Des explosions ont touché le bus du club allemand, le 11 avril 2017. (FEDERICO GAMBARINI / AFP)