Cet article date de plus de deux ans.

Cristiano Ronaldo, bourreau de l'Atlético Madrid : "C'est pour ça qu'ils m'ont signé"

Portée par le triplé de sa star Cristiano Ronaldo, la Juventus Turin a renversé l'Atlético Madrid pour se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Un nouvel exploit signé "CR7" qui justifie, pour le moment, le lourd investissement de la Juve pour le faire venir en Italie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.

Combien vaut le talent ? Cette question hante l’esprit des recruteurs européens et mondiaux à chaque mercato. La Juventus Turin a dû lâcher 117 millions d’euros l’été dernier pour s’offrir les services de Cristiano Ronaldo. Trop ? Pas assez ? Ce mardi soir, après le triplé de Cristiano Ronaldo qui lui permet de remonter deux buts d’écart et de se qualifier pour les quarts de finale aux dépens de l’Atlético Madrid, cette question n’a plus de sens. La Vieille Dame s’est payée l’un des deux meilleurs joueurs du monde et sans présager de la suite de la compétition pour le club turinois, l’avoir dans ses rangs peut sans aucun doute l'aider à aller loin en Ligue des Champions. Demandez-donc au Real Madrid...

Un but en Ligue des Champions avant le match

C’est pour ça que la Juventus m’a signé, pour essayer de les aider dans ce genre de situations. J’essaye de faire mon travail. Je suis très heureux, c’est une soirée magique”, a réagi la star de la soirée au micro de Sky Sports sur la pelouse. Quand CR7 évoque ces “situations”, il faut sans doute l’entendre au sens large, celui de la phase finale de la Ligue des Champions. Certes le quintuple Ballon d’or a jusqu’ici inscrit 19 buts et délivré 10 passes décisives en Serie A permettant à la Juve d’être quasiment déjà assurée d’un huitième titre de suite. Mais en C1, le Portugais toussait et faisait ses 34 ans. Un but en six matches et surtout une humiliation reçue à l’aller sur la pelouse de l’Atlético Madrid (2-0).

Oui mais la phase finale de Ligue des Champions est le terrain de jeu de Ronaldo. On dit que les grands joueurs sont présents dans les grands rendez-vous, c’est aussi vrai pour les grandes équipes. Et avec le Portugais dans ses rangs, la Juventus est évidemment une grande équipe. “Il fallait que ce soit une soirée vraiment spéciale et ce fut le cas, a assuré Cristiano Ronaldo Pas seulement à cause des buts mais à cause de l’équipe. Il y a eu une attitude incroyable”.

Autant de triplés que Messi, 18 buts de plus

Avec CR7 dans vos rangs, vous ne croyez pas que remonter deux buts à l’Atlético Madrid de Diego Simeone soit impossible. Avec CR7 dans vos rangs, aucun rêve, aucune ambition ne vous est interdit. En 2016, Wolfsburg avait fait un petit exploit face au Real de Zidane en route pour sa première Ligue des Champions avec un succès 2-0 à l’aller. Au retour, le Portugais, déjà, avait annulé cet exploit d’un triplé vengeur (3-0). Avec lui, l’histoire bégaye. "C'est l'un des meilleurs joueurs, a sobrement commenté Diego Simeone, habitué à voir le Portugais se muer en bourreau quand il l'affronte. Il n'y a rien d'étonnant à le voir avec ce visage dans ce genre de match".

C’est un grand joueur, on sait qu’il peut faire la différence à chaque match. On l’avait bien pris à l’aller”, a regretté un Antoine Griezmann qui, comme son équipe, n’a pas existé dans ce huitième de finale retour. Avec désormais huit triplés au compteur en C1, Ronaldo a rejoint Messi. Au nombre de buts, il a encore accentué son avance : 124 buts, plus que l’Atlético Madrid dans son histoire en C1 (118) au passage, contre 106 à La Pulga. Mais au-delà des chiffres, il y a une dimension qui relève presque de l'irréel en Ligue des Champions. avec Ronaldo.

Rendez-vous compte, il n'a plus perdu une confrontation à élimination directe en C1 depuis la mi-mai 2015, contre... la Juventus. Si Massimiliano Allegri ne s'est pas épanché plus que de raison quand on a lui demandé de parler de star après sa rencontre, son immense sourire en disait long. Celui du soulagement de ne plus avoir à l'affronter. La confiance aussi de l'avoir à ses côtés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.