"Ça vaut tous les sacrifices" : des supporters lyonnais se débrouillent pour être à Lisbonne pour la demi-finale de Ligue des champions

Le club rhodanien joue mercredi soir face au Bayern Munich. 

Article rédigé par
Edité par Thomas Pontillon - franceinfo - Emma Sarango
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un supporter lyonnais le 31 juillet 2020 lors de la finale de la Coupe de la ligue.  (FRANCK FIFE / AFP)

Semaine historique pour le football français. Pour la première fois de l’histoire, deux de ses clubs joueront en demi-finale de la Ligue des champions. Le PSG mardi 18 août face à Leipzig et l’OL mercredi face au Bayern Munich. Un dernier carré qui a surpris aussi les supporters lyonnais qui avaient prévu de repartir dimanche. Finalement, ils s'organisent pour essayer de prolonger le séjour

Rester sur place ou organiser un aller-retour

Devant l’hôtel des Lyonnais à Cascais à 30 kilomètres de Lisbonne, Ryan, 21 ans, traîne sa valise. Son séjour portugais se termine mais sans regret car il revient très vite. "On a pris direct des billets d'avion pour mardi dès le coup de sifflet final", après la victoire contre Manchester City. Selon le résultat de son équipe, il pourrait même rester encore plus longtemps : "On repart le vendredi si on perd et sinon on prolongera jusqu'à lundi."

Ryan a encore une semaine de vacances, c’est donc plus facile pour lui de s’organiser. Son copain Louis devait reprendre le travail lundi matin mais il a tout de même déjà pris de nouveaux billets. "Ca permet de bosser la journée de mercredi mais je pars en fin de journée et j'arrive ici à 19h pour regarder le match. J'ai pris un retour le jeudi mais j'espère pouvoir le modifier mercredi soir pour pouvoir rentrer seulement lundi", espère-t-il. 

Et cette fois, Louis n’arrivera pas qu’avec ses copains à Lisbonne. Au téléphone, samedi soir, il a convaincu son papa d’embarquer avec lui mercredi. Père et fils sont fans de l’OL depuis toujours : "Depuis tout petit on essaye de les suivre au maximum, de faire les gros évènements", assume-t-il.

Ces évènements là, il faut les faire, il faut les vivre. 

un fan de Lyon

à franceinfo

D’autant que cela fait 10 ans que l’OL n’a pas connu une demi-finale de Ligue des champions. C’était d’ailleurs déjà face au Bayern Munich et Ryan, 11 ans à l’époque, ne s’en souvient que trop peu à son goût. "J'étais trop jeune quand c'est arrivé, je n'avais pas pu aller à Munich, j'avais regardé le match depuis chez moi, explique le jeune supporter. Je ne réalisais pas que c'était une finale de coupe d'Europe et que c'était la première fois pour Lyon. Là, je réalise vraiment la chose. Financièrement, on verra plus tard, ce sera peut être compliqué mais on y pensera après. Franchement, ça vaut tous les sacrifices", conclut-il en souriant. 

Tous ne feront pas le déplacement

Tous les supporters ne pourront pas revenir à Lisbonne pour la suite de la compétition. C'est le cas de Théo, le seul de la bande qui ne reviendra pas mercredi. "Je suis un peu dégoûté mais le travail passe avant le football. Je reviendrai pour la finale parce que j'y crois. J'espère qu'on repartira lundi avec le trophée." La coupe aux grandes oreilles sera forcément lundi prochain d’un côté ou de l’autre du Rhin, en Allemagne ou en France.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.