Cet article date de plus de trois ans.

Attaque du bus de Dortmund : le point sur l'enquête

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Attaque du bus de Dortmund : le point sur l'enquête
Article rédigé par
France Télévisions

48 heures après l'attaque à l'explosif du bus de l'équipe de foot du Borussia Dortmund, l'enquête se poursuit. La piste islamique semble pour l'heure privilégiée.

Deux jours après l'attaque à l'explosif du bus de l'équipe allemande, les autorités privilégient la piste de l'attentat islamiste. Un Irakien de 25 ans, résidant en Allemagne, est actuellement entendu. "À ce stade, deux suspects liés à la mouvance islamiste sont au centre de cette enquête. Leurs appartements ont été perquisitionnés, l'un des deux a été interpellé", a déclaré Frauke Koehler, porte-parole du procureur.

Trois lettres retrouvées

Sur les lieux de l'attaque, trois lettres ont été retrouvées, reprochant à l'Allemagne sa collaboration logistique à la coalition internationale contre le groupe État islamique. "Ce qui est sûr, c'est que ces lettres sont une manière inhabituelle de revendiquer une attaque, car elles ne donnent pas de motif clair", a explique Ralf Jaeger, ministre de l'Intérieur de la Rhénanie du Nord. Un groupe d'extrême gauche a également revendiqué l'attentat sur internet, mais les autorités doutent de la véracité de cette information.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.