Cet article date de plus de trois ans.

Attaque du bus de Dortmund : la piste islamiste privilégiée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attaque du bus de Dortmund : la piste islamiste privilégiée
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain de l'attentat qui a visé le bus de l'équipe du Borussia Dortmund, l'enquête se poursuit et s'oriente vers les milieux islamistes. Le point avec France 3.

Une sécurité maximale. Depuis l'attaque du bus du Borussia, les policiers sont massivement déployés dans les rues de Dortmund. Aux abords du stade, ils sont partout. L'enquête elle progresse 24 heures après l'attaque à l'explosif, les autorités privilégient la piste de l'attentat islamiste. "À ce stade, deux suspects liés à la mouvance islamiste sont au centre de cette enquête. Leurs appartements ont été perquisitionnés, l'un des deux a été interpellé et nous sommes actuellement à la recherche du second pour lequel nous avons émis un mandat d'arrêt", a déclaré Frauke Koehler, porte-parole du procureur.

Trois lettres retrouvées

Il est un peu plus de 19 heures hier quand les joueurs allemands quittent leur hôtel à bord du bus de l'équipe. Sur une petite route empruntée pour rejoindre le stade, trois bombes, dissimulées dans un buisson, explosent. Les charges contenaient toutes des tiges métalliques. L'une des vitres blindées du bus est endommagée. Un joueur est blessé au bras. Sur les lieux de l'attaque, trois lettres ont été retrouvées. Toutes dénoncent la participation de l'Allemagne à la coalition internationale contre le groupe Etat islamique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.