Cet article date de plus de sept ans.

Le CNOSF propose à Luzenac de s'en tenir à la décision de la LFP

Le Comité National Olympique du Sport Français, une nouvelle fois saisi par Luzenac, a proposé au club arriégeois de s'en tenir à la décision de la Ligue de football professionnel. Une nouvelle décision du CNOSF était attendue pour que la procédure se poursuivre. Elle ne remet en rien en cause l'avenir du LAP. Les dirigeants de Luzenac et leurs avocats ont rendez-vous au Tribunal admnistratif de Toulouse pour une audience décisive.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
. (PASCAL PAVANI / AFP)

Plus que le CNOSF, ce sont les conciliateurs de l'affaire Luzenac qui ont pris position en faveur de la Ligue de football professionnel dans l'affaire Luzenac. Ces derniers ont proposé au LAP de se plier à la décision de la ligue, datant du 27 août. Celle-ci refusait une fois de plus l'accession du club arriégeois en Ligue 2.

Avec cette nouvelle décision, les dirigeants et les avocats de Luzenac, Me Jean-Jacques Bertrand et Me Frédéric Carol, peuvent désormais se présenter devant le Tribunal administratif de Toulouse à 14h. Il y a une semaine, ce dernier avait accepté à la demande de la ligue de reporter l'audience après la précédente décision du CNSOF et avant que le Conseil d'adminstration de la Ligue ne se réunisse. L'avenir de Luzenac se jouera en grande partie ce mercredi après-midi. La décision devrait être connue dans la soirée, ou plus sûrement demain matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.