Football : Sochaux et Nancy suspendus à la décision de la DNCG ce mardi, la gestion des clubs français en question

Deux clubs historiques du football français sont en grand danger. Sochaux et Nancy risquent une relégation administrative. Les salariés du FC Sochaux-Montbéliard sont déjà prévenus que le club va repartir au niveau amateur.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les supporters du Football Club de Sochaux-Montbéliard (FCSM) sont venus supporter les joueurs à l'entraînement puis ont défilé au centre-ville de Montbéliard, samedi dernier, pour manifester leur soutien à leur club. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

Deux clubs historiques jouent leur avenir ce mardi devant la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion), le gendarme financier du football français. Le FC Sochaux-Montbéliard et l'AS Nancy-Lorraine, tous deux relégués administrativement ces dernières semaines en National et en National 3, les troisième et cinquième division françaises, seront auditionnés en appel ce mardi par l'instance de contrôle de gestion des clubs français.

À Sochaux, les salariés ont été informés ce lundi que les actionnaires n'ont pas pu apporter les 8 millions d'euros qui permettraient au club d'être repêché, selon les informations de France Bleu Belfort-Montbéliard. La DNCG va donc logiquement débouter le FCSM de son appel ce mardi et confirmer sa rétrogradation en National, qui pourrait ensuite s'alourdir au minimum d'une nouvelle rétrogradation administrative en National 3 et d'un dépôt de bilan si aucun repreneur n'est capable de racheter la dette du club.

Les actionnaires de l'ASNL entendent toujours de leur côté faire annuler la décision de la rétrogradation en National 3, et même être repêché en National, à la faveur d'autres relégations administratives d'autres clubs. Des sources internes au club croyaient encore à un scénario de ce type il y a plusieurs jours, selon France Bleu Sud Lorraine. Les supporters eux n'y croient plus après plusieurs promesses non tenues des actionnaires ces derniers mois.

D'autres clubs historiques déjà sanctionnés 

Sochaux et Nancy sont deux monuments du football français. Le FCSM jouait encore en Ligue 1 il y a neuf ans. Vainqueur de la Coupe de France en 2007 et de la Coupe de la Ligue en 2004, le club avait également remporté deux championnats de France dans les années 1930. L'ASNL est, elle, plongée dans une descente aux enfers interminable depuis sa descente en L2 en 2017. Le club qui avait lancé un certain Michel Platini dans les années 1970 a remporté la Coupe de la Ligue en 2006 et terminé 4e de L1 en 2008.

Ces dernières semaines, la DNCG s'est montrée particulièrement intransigeante avec la mauvaise gestion des clubs français. Le CS Sedan Ardennes et l'ASJ Soyaux, pionnier du football féminin, sont pour l'instant exclus de tous les championnats nationaux. Châteauroux a également été relégué en National 2 avant d'être maintenu en National en appel. Également sous la menace, les Girondins de Bordeaux vont finalement pouvoir repartir en L2 grâce à un prêt de 40 millions d'euros. Enfin, l'Olympique Lyonnais, club de L1, a été sanctionné par la DNCG d'un "encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutation".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.