Une trentaine de salariés et sous-traitants du FC Nantes agressés après le maintien du club en L1

Des dizaines d'individus cagoulés ont pénétré dans l'enceinte du stade de la Beaujoire. Malgré sa défaite face à Toulouse dimanche soir, le FC Nantes va pouvoir rester en Ligue 1. 

Article rédigé par
avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le stade de la Beaujoire à Nantes (Loire-Atlantique). (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Une trentaine de salariés et sous-traitants du FC Nantes ont été pris à partie et agressés par plusieurs dizaines d'individus cagoulés dans l'enceinte du stade de la Beaujoire, dimanche soir, rapporte lundi 31 mai France Bleu Loire Océan. Des incidents survenus après le maintien du club en Ligue 1, malgré sa défaite à domicile 1-0 face à Toulouse.

Les faits se sont déroulés peu après 22h40. Les individus cagoulés ont tapé sur des vitres et cassé plusieurs bouteilles avant de prendre à partie les employés du FC Nantes et des sous-traitants du club, toujours sur place.

Plusieurs personnes interpellées

Une personne a été légèrement touchée au visage. Une autre a reçu un coup sur la jambe. Les assaillants ont ensuite pris la fuite. L'un d'entre eux a été ceinturé par des salariés avant d'être remis aux policiers, qui ont également interpellé plusieurs autres individus soupçonnés d'être impliqués dans cette aggression.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.