Cet article date de plus de deux ans.

Transfert : Accord trouvé entre le PSG et Leandro Paredes

Selon des informations relayées par le quotidien l'Equipe, le milieu de terrain du Zenit Saint-Pétersbourg Leandro Paredes va s'engager dans les prochaines heures avec le PSG. Un contrat de quatre ans et demi attendrait le joueur de 24 ans sous réserve de satisfaire à la visite médicale. Le transfert avoisinerait les 47 millions d'euros.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (IGOR RUSSAK / NURPHOTO)

Le PSG tient enfin son milieu de terrain. Après les pistes Gueye ou De Jong - qui a va finalement rejoindre le FC Barcelone l'été prochain - le club de la capitale a finalement jeté son dévolu sur le milieu de terrain argentin du Zénit Saint-Pétersbourg, Leandro Paredes.

On le savait à Paris après le post de sa compagne sur Twitter ce mercredi. Et le joueur de 24 ans devrait bien s'engager avec les champions de France dans les prochaines heures. Selon l'Equipe, sa signature porterait sur un contrat de quatre ans et demi sous réserve de la visite médicale. Le montant du transfert serait de 47 millions d'euros.

Après la mise à l'écart d'Adrien Rabiot - qui a engagé des actions auprès de la LFP pour réintégrer le groupe de Thomas Tuchel - et la blessure pour trois semaines de Marco Verratti, le sujet devenu brûlant pour le Board parisien. Avec Paredes, le PSG s'offre les services d'un milieu de terrain technique, doté d'une très bonne qualité de passe et ayant l'habitude d'évoluer en tant qu'organisateur du jeu.

Formé à Boca Juniors, il rejoint le Chievo Vérone à 20 ans avant de rejoindre l'AS Roma. Prêté à Boca puis Empoli, il ne s'impose pas dans la capitale italienne malgré des qualités indéniables. Il signe ensuite en Russie, au Zénit Saint-Petersbourg, où il s'impose vite. L'Europe du foot le courtise. Et c'est donc le PSG qui remporte la mise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.