Cet article date de plus de huit ans.

Thiriez assume sa "part de responsabilité"

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Frédéric Thiriez a déclaré mardi dans un communiqué qu'il "assumait sa part de responsabilité" après les incidents qui ont émaillé lundi la remise du trophée de champion de France au PSG.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Frédéric Thiriez, le président de la LFP

Certains coupables des heurts qui ont émaillé la présentation du titre de champion de France ont été arrêtés. Les responsables font ce mardi amende honorable. Parmi eux, Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel.  "J'assume, bien évidemment, ma part de responsabilité dans ce fiasco, puisque j'avais donné mon accord pour que le trophée soit remis, non dans l'enceinte du Parc des Princes, mais en ville, afin d'en faire profiter tous les Parisiens, qui attendaient un titre depuis 19 ans, explique-t-il. La fête a été gâchée et aurait pu tourner au drame, à cause d'une horde de casseurs venus d'ailleurs, qui n'ont rien à voir avec le football mais en profitent pour se livrer à leurs activités délictueuses". "Face à de telles violences", ajoute-t-il, "la seule réponse est la répression policière et judiciaire". Il conclut en exprimant ses "regrets"  "pour cette célébration manquée". Lundi, la cérémonie de remise du trophée de champion de France aux joueurs du PSG a tourné court place du Trocadéro, des incidents ayant opposé des supporters parisiens et des casseurs aux forces de l'ordre. La cérémonie prévue mercredi à l'hôtel de ville a, elle, été annulée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.