Le défenseur du PSG Serge Aurier toujours en garde à vue après une altercation avec la police

Le défenseur du PSG, qui sortait de boîte de nuit, a insulté des policiers qui patrouillaient dans le secteur des Champs-Elysées, à Paris.

Le défenseur du PSG Serge Aurier, lors d\'un match de Ligue 1 opposant le PSG à Bastia, à Paris, le 8 janvier 2016.
Le défenseur du PSG Serge Aurier, lors d'un match de Ligue 1 opposant le PSG à Bastia, à Paris, le 8 janvier 2016. (STEPHANE ALLAMAN / AFP)

Serge Aurier refait parler de lui. Le défenseur du Paris-Saint-Germain s'apprête à passer la soirée et la nuit en garde à vue après une altercation avec la police à la sortie d'une boîte de nuit Parisienne, lundi 30 mai, selon une source proche de l'enquête. Il a été arrêté au petit matin dans le quartier des Champs-Elysées, à Paris. Il a été interpellé pour insultes, outrage et violence légère puis placé en garde à vue au commissariat du 8e arrondissement de la capitale.

Il se trouvait dans un groupe de plusieurs personnes qui a insulté des policiers de la BAC qui patrouillaient dans le secteur, précise Europe 1. Le footballeur parisien était dans un véhicule avec plusieurs amis lorsqu'il a subi un contrôle d'identité durant lequel le ton serait monté. Une bousculade aurait alors eu lieu, explique BFMTV. Selon des sources citées par Le Parisien, "l'intervention des policiers aurait été particulièrement musclée".

Plainte d'Aurier pour violences policières

Selon RMC Sports, le footballeur a porté plainte pour violences policières dans la journée de lundi. "Il a été en début d'après midi à l'hôpital faire constater ses blessures notamment une blessure à la lèvre et au front", rappelle le site de la station.

Un policier a porté plainte contre Serge Aurier pour violence en raison d'un coup de coude mais d'après RMC Sports, "des témoins de la scène expliquent que Aurier n'a pas donné de coup".

Il y a quelques semaines, Serge Aurier s'était déjà fait remarquer pour avoir insulté son entraîneur, Laurent Blanc, au cours d'une discussion avec un ami diffusée en direct sur l'application Periscope. Il avait alors été mis à pied par son club.