PSG : Nasser Al-Khelaïfi espère trouver "rapidement un accord" avec l'entraîneur Christophe Galtier et affirme n'avoir "jamais discuté" avec Zinédine Zidane

Dans un long entretien au "Parisien", le président du Paris Saint-Germain a admis que le club de la capitale était en contact avec l'entraîneur de l'OGC Nice, sans annoncer d'accord pour autant.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Nasser Al-Khelaïfi en conférence de presse au Parc des Princes, le 23 mai 2022. (JEAN CATUFFE / AFP)

Galtier au PSG, cela devrait être pour bientôt. En réponse aux informations publiées dans plusieurs médias, dont franceinfo, lundi soir, Nasser Al-Khelaïfi a confié au Parisien (article pour les abonnés) espérer trouver "rapidement un accord" avec l'entraîneur Christophe Galtier. Dans le même temps, le dirigeant qatarien a nié toute approche auprès de Zinédine Zidane : "On n'a jamais parlé avec lui, ni directement, ni indirectement." 

Le technicien de l'OGC Nice, champion de France en 2021 avec Lille, devrait donc se retrouver sur le banc du Parc des Princes à la reprise de la Ligue 1. "On a une shortlist de coachs, on discute avec Nice, ce n'est pas un secret. J'espère qu'on trouvera rapidement un accord mais je respecte Nice et le président Rivère, chacun défend ses intérêts", développe le patron du PSG. 

Evoquant de nouveau Zidane, Al-Khelaifi évoque "un joueur fantastique, d'une classe incroyable", mais précise surtout que la direction du PSG s'est dirigée vers "une autre option". "On a choisi un entraîneur qui sera le meilleur pour ce que nous voulons mettre en place. Moi, je sais exactement ce dont on a besoin. Il y a des détails dans le club que vous ne connaissez pas."

"Le rêve" Zidane, "la réalité" Galtier

Les supporters, qui ont ces dernières semaines fait part de leur enthousiasme quant à l'éventuel recrutement de l'ancien technicien du Real Madrid, pourraient être déçus par le choix du PSG. "Le rêve est une chose, la réalité une autre. Peut-être devrait-on d'ailleurs changer notre slogan ["Dream Bigger", soit rêver plus grand]", répond Nasser Al-Khelaifi. "Nous devons surtout être réalistes, on ne veut plus du flashy, du bling-bling, c'est la fin des paillettes."

Comme une mise en garde pour l'effectif qui devrait composer le PSG pour la saison 2022-2023, le Qatarien "veut des joueurs qui aiment le club, qui aiment se battre, qui aiment gagner", et développer cette "mentalité", à tous les étages du club. "A l'évidence, on n'a pas été assez bons pour aller loin en C1, résume-t-il. Pour la saison prochaine, l'objectif est clair : travailler chaque jour à 200%." 

Nasser Al-Khelaifi évoque aussi un changement, à moyen terme, au niveau du recrutement : "On va avoir le meilleur centre d'entraînement du monde. Mon objectif pour les prochaines années est de n'avoir que des joueurs parisiens dans notre équipe."

"Il y a tellement de talents dans notre région. Les meilleurs joueurs de notre région méritent de jouer pour le PSG. Cela prendra du temps, mais c'est un objectif."

Nasser Al-Khelaïfi

dans un entretien accordé au "Parisien"

Le président du club parisien a aussi évoqué les arrivées d'Antero Henrique, dont le rôle "reste encore à définir", et de Luis Campos. Ce dernier "va se concentrer sur l'équipe première" dans l'idée "de découvrir de nouveaux talents, de nouveaux marchés". Il devrait donc retrouver Christophe Galtier, avec qui il a porté Lille au plus haut en France. Le duo a pour mission d'en faire de même avec Paris, cette fois au niveau européen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.