Cet article date de plus de quatre ans.

PSG : Deux matches de suspension ferme pour Motta et Di Maria

Le milieu italien du PSG Thiago Motta et son coéquipier Angel Di Maria ont écopé chacun de deux matches de suspension ferme, assorti d'un supplémentaire avec sursis pour l'Argentin, après leurs exclusions lors de la défaite dimanche à Nice (3-1), ont indiqué jeudi des sources proches du dossier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les deux joueurs vont ainsi manquer la réception de Bastia samedi puis le déplacement à Saint-Etienne le 14 mai, mais pourront être alignés contre Caen, lors de la dernière journée de Ligue 1, puis contre Angers en finale de la Coupe de France le 27 mai.

Dans une fin de match houleuse à Nice, Motta avait hérité d'un carton rouge pour un coup de tête sur Paul Baysse (90e), et Di Maria avait été exclu trois minutes plus tard pour un violent tacle sur Arnaud Souquet (90e+3). Après la rencontre, Motta avait pris à partie Paul Baysse en zone mixte sur le ton de l'ironie. "Ca va le visage ? J'espère que ça ne va pas rester six mois", avait lancé l'Italien au défenseur niçois.

Le milieu de terrain s'était ensuite dirigé vers la presse pour continuer sur le même registre: Baysse "a fait un bon théâtre aujourd'hui, on le connaît pour ça aussi", avait-il déclaré. Le PSG a perdu gros avec cette défaite à Nice dans la dernière ligne droite de la Ligue 1. Elle laisse le champ libre à Monaco pour la conquête du titre de champion de France. A trois journées de la fin du Championnat, les Monégasques ont trois points d'avance en tête de la Ligue 1, avec en prime, un match en retard à disputer contre Saint-Etienne et une différence de buts nettement supérieure à celle du PSG.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.