OM-PSG : "Aucune équipe ne méritait de gagner", estime Dimitri Payet après le match nul entre Marseillais et Parisiens

Les Marsellais ont montré leur déception après le nul obtenu face à des Parisiens réduits à dix durant trente minutes au Vélodrome. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Ni Lionel Messi ni Dimitri Payet n'ont réussi à inscrire un but lors du match entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain, le 24 octobre 2021 au Vélodrome. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Match nul et score vierge pour le 101e Classique entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain en championnat. Dimanche 24 octobre, pour le match de clôture de la 11e journée de Ligue 1, aucun des deux clubs n'a réussi à prendre le dessus sur l'autre.

Pour Marquinhos, capitaine du PSG, malgré "plusieurs occasions en première mi-temps et quelques bons moments", les Parisiens "n'ont pas réussi à tuer le match". Mais le défenseur brésilien a tenté de souligné le positif : "C'est difficile quand tu as un joueur de moins, il faut continuer avec la même stratégie, être plus agressifs et solidaires. On a vu que tout le monde s'est donné à fond pour bien défendre et maintenir le score à 0-0. L’équipe a montré du caractère, de la personnalité, de l’identité et du style", a quant à lui réagi le coach parisien, Mauricio Pochettino.

"On s'est trop vite contentés d'un nul"

Dans un Vélodrome à guichets fermés et survolté, les Marseillais voulaient faire mieux devant leur public. "Dans l’ensemble on a fait un bon match, on a eu pas mal de situations pour marquer mais on n’a pas réussi à le faire. On voulait prendre les trois points, on les méritait aujourd’hui, on a été au-dessus d’eux, a estimé Matteo Guendouzi à la fin de la rencontre. Un point ne nous suffit pas car on veut toujours viser le plus haut possible." 

Un constat que ne partage toutefois pas son coéquipier, Dimitri Payet : "Ce soir aucune des deux équipes ne méritait de gagner. Mais ça reste un point de pris." Pour l'ancien international français, les Marseillais auraient dû "aller plus de l’avant" : "On a toujours cette idée en tête qu’avec les quatre de devant [Mbappé, Neymar, Messi, Di Maria] il faut avoir une bonne assise défensive. On avait le cul entre deux chaises. On s’est peut-être trop vite contentés de ce match nul," a-t-il concédé. 

Dimitri Payet a également remercié "les supporters venus en nombre" pour l'ambiance "extraordinaire", avant de revenir sur les projectiles lancés en direction des Parisiens et l'intrusion d'un supporter sur la pelouse en fin de rencontre : "Il y a encore eu des incidents, le président et moi-même avions adressé un message. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac. Ceux qui ont fait ça ne sont pas supporters de l’OM parce qu’on peut perdre des points." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.