Ligue 1 : à dix et mené par Lille, Monaco décroche le nul mais ne décolle pas au classement

Menés de deux buts, les Monégasques ont arraché le nul face aux Lillois (2-2), vendredi à Louis-II

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Monégasque Kevin Volland bute sur le gardien du LOSC Ivo Grbic, vendredi à Louis-II. (VALERY HACHE / AFP)

Les Dogues s'en mordront les doigts. Devant au score dès l'entame grâce à deux buts du meilleur réalisateur de Ligue 1 Jonathan David (5e et 9e), ils ont ensuite déjoué pour concéder le nul (2-2), vendredi 19 novembre à Louis-II, dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. "Il y a beaucoup de déception, car on avait la victoire au bout des pieds", a reconnu l'ailier Isaac Lihadji en fin de match, au micro de Prime Vidéo. Par la suite, les Lillois n'ont pas vraiment porté de danger sur la cage d'Ivo Grbic.

Tout l'inverse de Monégasques plus entreprenants à mesure que les minutes ont défilé. Leurs errements défensifs oubliés, ils ont réduit le score peu avant la pause par Krépin Diatta (41e), avant de sérieusement accélérer au retour des vestiaires. Malgré le carton rouge (pour un deuxième carton jaune) reçu par Strahinja Pavlovic (auteur de la faute amenant le penalty), les joueurs du Rocher ont égalisé par Wissam Ben Yedder, entré en jeu (83e). Ils auraient même pu l'emporter en fin de match. "C'est dommage de commencer à jouer après les deux buts encaissés, a admis Youssouf Fofana sur Prime Vidéo après la partie. Mais si leux équipes étaient restées à 11, les points nous seraient revenus."

Ce nul (2-2) illustre l'irrégularité de ces deux formations depuis le début du championnat : capables de fulgurances, Monaco et Lille peuvent aussi traverser des périodes creuses lors d'une même rencontre. A l'arrivée, ce nul n'arrange personne et laisse l'ASM et le Losc, 11e et 12e avant le coup d'envoi, dans le ventre mou. Si les joueurs du Rocher ont enfin marqué après trois matchs et demi sans but, les Dogues restent désormais sur cinq rencontres sans victoire en Ligue 1. Inquiétant, à quatre jours de la réception de Salzbourg qui conditionnera l'avenir lillois en Ligue des champions.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.