Lorient-Saint-Etienne : "On fait honte à tout un club", fulmine Denis Bouanga, après le naufrage des Verts

Les Stéphanois ont subi une défaite cinglante (6-2), vendredi, sur la pelouse du Moustoir à Lorient, qui les enlise dans les tréfonds de la Ligue 1.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Denis Bouanga (droite) au duel lors de Lorient-Saint-Etienne en Ligue 1 le 8 avril 2022. (FRED TANNEAU / AFP)

Après un tel naufrage, difficile de lisser ses réponses et de garder le sang-froid. La défaite cinglante de Saint-Etienne à Lorient lors de la 31e journée de Ligue 1 (2-6), alors que les Verts menaient 2-0 en début de match, risque de laisser des traces chez un club qui lutte pour son maintien dans l'élite.

"On a été nuls à chier", a pesté Denis Bouanga au micro de Prime Video juste après la rencontre. L'auteur de l'ouverture du score n'a pas mâché ses mots face caméra : "Honte à nous, on fait honte à tout un club". Cela faisait 38 ans que les Verts n'avaient plus encaissé six buts lors d'un match de Ligue 1, et une défaite 0-7 contre Bordeaux, le 31 mars 1984.

Pascal Dupraz très critique du manque d'humilité de ses joueurs

Surtout, l'horizon de l'ASSE, 18e et en position de barragiste à sept journées de la fin, continue de s'assombrir. Quelques minutes plus tard, la colère était toujours présente et surtout difficilement cachée par Pascal Dupraz, passablement agacé en conférence de presse. Une entrevue avec les journalistes qui n'aura pas duré bien longtemps avant que le Savoyard ne quitte la pièce. "Mes sentiments, je vais les garder pour moi", a-t-il lâché dès les premières phrases de sa prise de parole.

S'il assume la responsabilité du naufrage, il n'a pas manqué de tacler un manque d'humilité, mot qu'il a répété à plusieurs reprises, symbole de sa crispation. "On a cru trop vite qu'on allait l'emporter, par vanité", a déclaré Dupraz avant de parler d'un "sentiment de gâchis par rapport à l'entame de match".

Le technicien, connu pour ses qualités de pompier de service auprès des équipes jouant leur maintien dans l'élite, a tout de même tenu à rester positif. "Je vais continuer à vous dire que l’AS Saint-Etienne va se maintenir en Ligue 1", a martelé le coach arrivé en décembre dans le Forez avec la mission de sauver le club.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.