Ligue 1 : Saint-Etienne au fond du trou, Bordeaux gâche sa fête, Adil Rami de retour... Ce qu'il faut retenir des matchs de dimanche

L'ASSE a sombré dimanche à Strasbourg et n'a toujours pas gagné cette saison en Ligue 1.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Zaydou Youssouf, la tête basse après son expulsion à Strasbourg, dimanche 17 octobre. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Il y a eu du spectacle sur les pelouses de Ligue 1, dimanche 17 octobre. Rennes (vainqueur 3-0 à Metz) et Strasbourg (qui a humilié Saint-Etienne 5-1) ont brillé, tandis que Brest (tenu en échec 1-1 par Reims) court toujours après son premier succès.

Le calvaire : Saint-Etienne continue de couler

Mais où s'arrêtera le cauchemar stéphanois ? On pensait l'ASSE revigorée par son bon match contre Lyon, mais les maux verts semblent encore profonds. La rechute a été terrible à Strasbourg (1-5), dans un déplacement qui a viré à la catastrophe. Après un premier but alsacien, Zaydou Youssouf a marqué contre son camp... avant de se faire expulser quelques instants plus tard.

Comme si cela ne suffisait pas, Saint-Etienne a perdu son gardien Etienne Green sur blessure, avant de s'écrouler en deuxième période, encaissant trois buts. Après dix rencontres, les joueurs de Claude Puel n'ont toujours pas gagné et sont plus que jamais derniers.

Le chiffre : 140 bougies, mais toujours des soucis à Bordeaux

Johan Micoud, Sylvain Wiltord, Pedro Miguel Pauleta... quelques légendes bordelaises étaient réunies au Matmut Atlantique, pour disputer un match de gala dans la foulée de Bordeaux-Nantes. Une fois n'est pas coutume, l'enceinte girondine était pleine et un maillot collector avait été édité pour célébrer les 140 ans du club.

Las, les Marine et Blanc n'ont pas surfé sur cet engouement, concédant le nul contre Nantes (1-1) malgré un beau but de Hwang Ui-Jo. Une contre-performance pour les Girondins, toujours à la recherche de leur premier succès à domicile cette saison et qui restent dans les bas-fonds de la Ligue 1.

L'action : Kamaldeen Sulemana illumine Saint-Symphorien

Certains ont tilté lorsque le Stade rennais a consenti à un investissement important pour Kamaldeen Sulemana, jeune Ghanéen de 19 ans évoluant en Norvège. Plus personne ne conteste désormais son arrivée en Bretagne, tant l'ailier a illuminé ce Metz-Rennes. Une action en particulier est à retirer de sa prestation magistrale. 

A la 37e, Sulemana a défié Matthieu Udol sur le côté droit. Un petit pont plus tard, le numéro 10 de Rennes a déclenché un extérieur du pied délicieux, qui s'est logé sous la barre d'Alexandre Oukidja. Une merveille pour parachever ce beau succès breton. Gaëtan Laborde, d'une madjer parfaitement sentie et Martin Terrier, sur une belle action collective, ont aussi marqué.

Le retour : Adil Rami, première gagnante avec Troyes

Deux ans et demi après son dernier match de Ligue 1, Adil Rami a fait ses débuts avec l'ESTAC contre Nice (1-0). L'ancien Lillois (35 ans) est entré en jeu en première période, remplaçant un Oualid El Hajjam blessé. Le défenseur international a tenu la baraque et permis à Troyes de boucler la rencontre sans prendre de but.

Une vraie performance, réalisée face à la 2e attaque du championnat, pour des Troyens emballants dans le jeu. Avec ce premier succès au stade de l'Aube, Rami et ses coéquipiers se donnent de l'air.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.