Ligue 1 : avec un grand Ben Yedder, l'AS Monaco domine Lyon et revient au pied du podium

L'attaquant français, auteur d'une passe décisive et d'un but, a permis à l'ASM de l'emporter contre l'OL (2-0) lors de la 23e journée de Ligue 1, samedi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La joie de Wissam Ben Yedder, buteur contre Lyon le 4 février 2022, au stade Louis-II.  (VALERY HACHE / AFP)

Un succès net et sans bavure. Monaco remonte provisoirement à la quatrième place du championnat, grâce à sa victoire (2-0) aux dépens d'un Olympique lyonnais bien trop brouillon, samedi 5 février, pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. L'OL, a contrario, voit sa bonne série (sept matchs sans défaite en Championnat) interrompue. 

L'effet Philippe Clement se confirme à Monaco. Il est indéniable sur les performances de Wissam Ben Yedder. Déjà intenable lors de la victoire de Monaco contre Lens (4-2) en Coupe de France, où il avait inscrit un doublé, l'international tricolore s'est de nouveau montré plus qu'inspiré face à des Lyonnais qui restaient pourtant sur quatre succès de rang face aux Monégasques. 

L'OL a les frais de ce retour de flamme au bout de deux minutes, Diop décalant Ben Yedder d'une talonnade géniale. L'attaquant centrait alors pour Jean Lucas dont la tête ne laissait aucune chance à Lopes (1-0, 2e). Un sacré pied de nez de la part du Brésilien, transféré de Lyon à Monaco lors du dernier mercato estival.

Dans la foulée, le passeur décisif était encore à l'origine de l'énorme occasion pour Diop, dont la frappe contrée échouait finalement à quelques centimètres de l'arête du but lyonnais (21e).

Un piqué digne de Messi

Le trident offensif se régalait des largesses lyonnaises, notamment dans les couloirs où les latéraux étaient constamment pris dans la profondeur. Paqueta multipliait les pertes de balles et Lyon bégayait son football.

Conséquence presque inévitable, Monaco doublait la mise par l'homme du soir. Lancé à la limite du hors jeu, Wissam Ben Yedder se présentait seul face à Lopes qu'il lobait d'un ballon piqué du gauche que n'aurait pas renié Lionel Messi (2-0, 27e). Il s'agit du 14e but de la saison pour l'attaquant du Rocher qui caracole plus que jamais en tête du classement des meilleurs réalisateurs. 

Par la suite, les hommes de Clement se montraient moins tranchants, et plus attentistes, sans que cela ne leur porte préjudice. Les Lyonnais, plus maîtres du ballon mais incapables de le bonifier, restaient inoffensifs. L'entrée en jeu, en seconde mi-temps, de Tanguy Ndombele, de retour de Tottenham, n'y changeait rien. Rayan Cherki est lui sorti sur blessure en fin de match. Bref, une mauvaise soirée pour l'OL. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.