Ligue 1 : neuf défaites, seulement 12 points au compteur... Les chiffres qui expliquent l’éviction de Claude Puel du banc de l’AS Saint-Etienne

L’entraîneur de l’ASSE a été licencié, dimanche, après un début de saison catastrophique et seulement deux victoires.  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'AS Saint-Etienne n'a gagné aucun de ses dix premiers matchs cette saison. (VALERY HACHE / AFP)

Après la gifle reçue par Rennes (0-5), les dirigeants stéphanois ont décidé d’écarter Claude Puel du banc de l’AS Saint-Etienne, dimanche 5 décembre, selon des informations recueillies par la direction des sports de Radio France, confirmées par un communiqué officiel du club. L'ASSE, qui s’était maintenue en Ligue 1 en fin de saison passée, est dernière après 17 journées de championnat. Les Verts n’ont gagné que deux matchs depuis le début de la saison. 

1,07 point en moyenne

C’est la moyenne de points par match des Verts en championnat depuis l’arrivée de Claude Puel, en octobre 2019. Il s’agit de la plus faible moyenne pour un entraîneur stéphanois ayant dirigé au moins 50 matchs du club dans l’élite. En Ligue 1, Claude Puel a dirigé l’ASSE durant 75 matchs, pour 20 victoires, 20 nuls et 35 défaites. 

12 points cette saison

Depuis le début de la saison, Saint-Etienne n’a accroché que douze petits points, avec deux victoires et cinq matchs nuls. Les Stéphanois avaient débuté leur saison en tenant en échec Lorient, Lens et Lille, avant d’enchaîner cinq défaites consécutives. Ils avaient attendu les treizième et quatorzième journées pour enfin remporter deux rencontres, face aux promus Clermont et Troyes. Mais les Verts sont ensuite retombés dans leur travers et restent sur trois défaites consécutives (PSG, Brest et Rennes). 

37 buts encaissés

Après 17 journées de championnat, Saint-Etienne est l'une des pires défenses de Ligue 1, avec 37 buts encaissés, ex-aequo avec Metz et Bordeaux, avant le match des Girondins face à Lyon, dimanche. Qu’ils jouent avec un système à deux ou trois défenseurs centraux, les Verts encaissent énormément de buts, malgré les belles prestations de leur gardien Etienne Green. Ils en ont, par exemple, pris cinq face à Strasbourg et Rennes.

La défense stéphanoise n’est pas la seule à blâmer puisque l’attaque se montre aussi peu performante, avec seulement 17 buts inscrits (seuls Troyes et Lorient font pire). Wahbi Khazri est de loin l’attaquant le plus prolifique, avec 7 réalisations, soit plus de 40% des buts des Verts.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.