Ligue 1 : Monaco fait plier Angers et met la pression sur l'OL et Lille

Les Monégasques, vainqueurs à Angers (0-1), reprennent provisoirement la deuxième place et mettent la pression à Lyon et Lille.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (LOIC VENANCE / AFP)

Monaco n’a pas fait peur, Monaco n’a pas impressionné, mais Monaco l’a tout de même emporté à Angers (1-0), ce dimanche 25 avril. En amont du choc de la 34e journée de Ligue 1 entre Lyon et Lille, l’ASM a acquis trois précieux points supplémentaires pour se placer à la deuxième place, un point derrière le PSG, leader depuis samedi. Les joueurs de Niko Kovac mettent surtout la pression sur les Gones et les Dogues qui s’affrontent à 21h.

Neuvième clean-sheet de suite

L’équipe monégasque a pourtant fourni une prestation assez loin de ses standards habituels. Si elle a confirmé sa solidité défensive en enchaînant un neuvième clean-sheet toutes compétitions confondues, l’ASM a manqué de tranchant offensivement, loin d’être emballante à l’image de ses 3,5 buts en moyenne sur ses quatre dernières rencontres de Ligue 1. Monaco a dû se contenter d’un but tardif de Wissam Ben Yedder d’une pichenette au-dessus de Paul Bernardoni (79e). Auteur de son 18e but de la saison, l’attaquant avait pourtant commencé la rencontre sur le banc avant de suppléer Stefan Jovetic sorti sur blessure (18e).

Monaco a été longtemps piégé par une équipe angevine très dense sans le ballon. Pas aidé non plus par le rythme particulièrement haché en première période, que ce soit à cause des nombreuse fautes ou des blessés (Stefan Jovetic pour Monaco, Ibrahim Amadou pour Angers). Preuve du manque d’entrain sur la pelouse, Monaco a cadré les deux seuls tirs de la partie avant la pause en profitant des erreurs angevines. C’est d’abord Jovetic qui a buté sur Paul Bernardoni (14e) après un beau service de Aleksandr Golovin. Le Russe a lui aussi perdu son duel face au gardien angevin juste avant la pause (43e).

Une seule défaite en 2021

Au retour des vestiaires, Monaco a été un peu plus entreprenant grâce à une meilleure conservation du ballon. Le défenseur central Guillermo Maripan a failli inscrire son sixième but de la saison mais sa reprise heureuse du genou a tapé la barre transversale (54e) avant que Ruben Aguilar ne croise trop sa frappe sur une subtile remise de Wissam Ben Yedder (58e). C’était avant que l’international français ne délivre les siens sur une énième perte de balle angevine au milieu du terrain.

Monaco continue sa folle année civile 2021 en signant une cinquième victoire de rang en Ligue 1. Mieux, les coéquipiers de Ben Yedder n’ont perdu qu’une seule fois, c’était le 21 mars dernier (Strasbourg, 1-0). Même quand l’ASM ne réalise pas sa meilleure prestation, elle engrange trois nouvelles unités et met la pression sur Lyonnais et Lillois, qui concluront la journée à 21h. La troupe de Niko Kovac peut désormais tourner le regard vers une échéance primordiale : la réception de l’OL dimanche 2 mai prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.