Ligue 1 : Lille s'est parée de rouge et de blanc lors de festivités pour célébrer ses héros

Après avoir reçu le trophée de champion de France en petit comité lundi, les Lillois ont retrouvé leurs supporters dans les rues de Lille pour une parade. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des milliers de supporters ont acclamé leur équipe championne de France.  (Hortense Leblanc)

Seuls quelques privilégiés avaient la chance d’assister, lundi 24 mai, à la remise du trophée de champion de Ligue 1, au Domaine de Luchin, le centre d’entraînement du LOSC. Mais plus tard dans l’après-midi, malgré une météo capricieuse, ils étaient des milliers de supporters dans les rues de Lille pour acclamer leurs héros. 

Après une courte nuit, les joueurs du LOSC ont reçu lundi leur trophée de champion de France de Ligue 1, devant quelques convives rassemblés dans la cour du Domaine de Luchin. Journalistes, salariés et quelques jeunes du centre de formation étaient présents pour voir Jose Fonte, le capitaine lillois, soulever l’Hexagoal avant de vite rentrer se mettre à l’abri alors qu’une averse s’abattait sur les nouveaux champions.

Parmi eux, Benjamin André ne réalise pas encore l’exploit qu’il vient d’accomplir avec ses coéquipiers : "C’est une victoire collective extraordinaire, on en prendra vraiment conscience dans une ou deux semaines quand on sera en vacances, mais pour l’instant, tout va très vite depuis notre retour d’Angers". Lucas Chevalier, le jeune gardien remplaçant des Dogues, reste impressionné par la ferveur des supporters : "J’ai vu des vidéos des rues de Lille, c’était fou, on a l’impression d’avoir gagné la Coupe du monde. Pour un enfant du club comme moi, c’est incroyable". 

Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba célèbrent leur sacre dans la cour du Domaine de Luchin. (Hortense Leblanc)

Communier entre supporters et avec les joueurs 

Sous une pluie toujours battante, les joueurs ont ensuite pris la route du centre-ville de Lille où ils ont pu une nouvelle fois mesurer le bonheur procuré à leurs supporters. Pendant plus de deux heures, leur bus à impériale a fendu la foule avec à l’avant Renato Sanches, micro en main, imité à l’arrière par Burak Yilmaz, haranguant les fans. Le Turc a d’ailleurs été particulièrement acclamé, tout comme Christophe Galtier, le coach des Dogues. 

Patrice est venu avec ses trois enfants pour fêter le titre : "On vient de Calais, et on a fait 110 kilomètres pour voir les joueurs. Habituellement, on va au stade plusieurs fois par saison, mais on n’a pas pu le faire cette année." Quelques mètres plus loin, Esteban, 21 ans, a suivi le bus à pied. Il s’est même teint les cheveux en rouge et blanc : "Le LOSC c’est tout pour moi, je n’arrive pas à réaliser ce qu’il se passe. C’est super de montrer aux joueurs qu’on est présent."

Renato Sanches au micro pour lancer des chants lors de la parade.  (Hortense Leblanc)

Frustrés de ne pas avoir pu encourager leurs joueurs cette saison, cette parade était l’occasion pour les supporters de communier avec : "C’est top de retrouver cette ambiance et d’apercevoir les joueurs malgré les fumigènes", se réjouit Camille. Des fumigènes peut-être allumés par Erwann, supporter inconditionnel du LOSC : "J’en avais acheté pour 250 euros, et il n’en reste que deux, qui serviront pour l’Euro." 

Sur le toit d'un arrêt de bus ou au balcon, tous les moyens étaient bons pour prendre de la hauteur et suivre la parade.  (Hortense Leblanc)

Après 24 heures de célébration du titre, les festivités ont finalement pris fin sous un soleil revenu. Les joueurs vont désormais pouvoir partir en vacances ou rejoindre leurs sélections pour l’Euro, comme Mike Maignan avec les Bleus. Les supporters peuvent quant à eux enfin aller se coucher. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.