Ligue 1 - Les chiffres de PSG-OM : Marseille ne gagne plus depuis 20 matches

Paris s'avance sans aucune certitude face à l'OM pour ce premier Classique de la saison en Ligue 1 mais reste sur 20 matches sans défaite face au rival. Ce qui reste à n'en pas douter un réel avantage psychologique. Voici les chiffres à retenir avant la rencontre de ce soir au Parc des princes (21h).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les joueurs de l'Olympique de Marseille, vendredi, à l'entraînement. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Si les absences côté Paris SG laissent un espoir à Marseille, dimanche (21h00), les chiffres du "Classique" sont accablants pour l'OM, qui ne l'a plus remporté depuis maintenant 20 matches.

27

Ce n'est pas seulement le numéro de Maxime Lopez, mais la date de la dernière victoire de l'OM, le 27 novembre 2011 au Vélodrome, un succès 3-0 en L1, avec des buts de Loïc Rémy, Morgan Amalfitano et André Ayew. Le "Minot" Lopez avait 14 ans et venait de rejoindre le club de ses rêves depuis une saison, après avoir grandi dans celui de son quartier, au Burel FC.

20

L'OM n'a gagné aucun des 20 matches suivants, toutes compétitions confondues. Le champion d'Europe 1993 a notamment été corrigé 5-1 au Vélodrome en février 2017, où la température avait très vite baissé, le PSG menant 2-0 au bout de 16 minutes. L'an dernier, pour le premier Classique français d'André Villas-Boas, les Olympiens ont encaissé un 4-0 en une seule mi-temps, la première. La finale de Coupe de France perdue en 2016 (4-2) a également fait mal.

90+3

Mais le souvenir le plus douloureux reste peut-être le coup de climatiseur d'Edinson Cavani, sur coup franc, dans le temps additionnel, glaçant tout un stade qui pensait enfin l'exploit arrivé (2-2), le 22 octobre 2017. L'OM menait 2-1 depuis une vingtaine de minutes et un exploit Clinton Njie-Florian Thauvin, mais a craqué en supériorité numérique, après l'exclusion de Neymar, averti une seconde fois quelques minutes plus tôt pour avoir bousculé Lucas Ocampos.

10

Parmi les chiffres qui font peur, à Marseille, figurent en bonne place les dix défaites d'affilée entre 2012 et 2016, une série à laquelle le bus garé par Rudi Garcia au Parc des Princes pour son premier Clasico avait mis fin (0-0).

35

La différence de buts entre les deux équipes sur ces 20 matches est profonde: +35 en faveur des Parisiens, 49 marqués par le PSG, donc les contre son camp de Nicolas Nkoulou, Jérémy Morel et Rolando, et 14 buts pour l'OM. Le PSG a remporté 17 de ces matches, pour trois nuls.

9

Ibrahimovic reste le meilleur buteur sur ces 20 Clasicos avec 9 buts, devant Cavani (7) et Angel Di Maria et Kylian Mbappé (4 chacun). Côté OM, le meilleur buteur de cette période noire reste André-Pierre Gignac (4 buts). Florian Thauvin, sur lequel Marseille compte, suit avec deux buts, comme André Ayew et Michy Batshuayi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.