Monaco-PSG : amorphes et dépassés, les Parisiens s’inclinent lourdement en principauté lors de la 29e journée de Ligue 1

Alors qu’ils ne comptaient qu’une victoire lors de leurs cinq derniers matchs en Ligue 1, les Monégasques se relancent avec une nette victoire contre le PSG dimanche (3-0). 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Wissam Ben Yedder célèbre son deuxième but face au Paris Saint-Germain lors de la 29e journée de Ligue 1, le 20 mars 2022. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Nouvel accroc dans la fin de saison des Parisiens. En déplacement à Monaco, chez une équipe malade, éliminée sans gloire de la Ligue Europa jeudi, le Paris Saint-Germain a baissé un peu plus la tête en s'inclinant au stade Louis-II, dimanche 20 mars, lors de la 29e journée de Ligue 1 (0-3). Dépassés dans l'envie, les Rouge et Bleu concèdent leur plus lourde défaite depuis la claque reçue à Lille en avril 2019 (1-5). 

Certes, le match était programmé un dimanche à 13 heures, sous le soleil de la Côte d'Azur. Pour autant, il n'était pas prévu que les joueurs du Paris Saint-Germain fassent la sieste, notamment en première période. Au ralenti, sans mettre d'intensité dans les duels, les joueurs de la capitale ont concédé pas moins de cinq tirs dans les dix premières minutes de la rencontre, tout en peinant pour ressortir le ballon de leur moitié de terrain. 

Wissam Ben Yedder inarrêtable

Les Monégasques ont certes eu besoin de plusieurs occasions avant de tromper Gianluigi Donnarumma. Wissam Ben Yedder est finalement venu concrétiser la nette domination monégasque d'une finition parfaite, à la 25e minute de jeu. Le numéro 10 de l'ASM s'est même offert un doublé sur pénalty en fin de rencontre pour sceller le score et reprendre seul la tête du classement des buteurs avec 17 réalisations. 

Malgré une légère amélioration dans le jeu et davantage de projections dans le camp monégasque juste avant la mi-temps et au retour des vestiaires, les Parisiens ne sont pas parvenus trouver le chemin des filets d'Alexander Nübel, vigilant sur les quelques occasions de Kylian Mbappé et Achraf Hakimi. Au contraire, ce sont les Monégasques qui ont enfoncé le clou grâce à Kevin Volland, peu après son entrée à l'heure de jeu. 

"Inacceptable", selon Pochettino

Grâce à cette victoire, les joueurs de la principauté ressortent un peu la tête de l'eau. "On avait à cœur d'effacer les éliminations en Ligue Europa et en Coupe de France, et on devait remonter en championnat (…) Ça fait du bien, aujourd'hui, ça tourne en notre faveur", a réagi Wissam Ben Yedder au micro d'Amazon Prime à l'issue de la rencontre. Au classement, l'ASM reste au contact pour une qualification européenne avec six points de retard sur le podium.

Côté parisien en revanche, Mauricio Pochettino faisait grise mine sur son banc de touche et à la fin du match : "Je suis déçu de la manière dont on a débuté la partie. C'est inacceptable à ce niveau. Sur la première mi-temps, on ne perd que 1-0 mais il y aurait pu y avoir 2 ou 3-0. Je pense que l'élimination de la Ligue des champions nous a fait du mal mais il faut se libérer de cela. La trêve devrait faire du bien." Le capitaine Marquinhos a même prévenu : "Si on continue à faire des prestations comme ça, c'est sûr que le titre est en danger." Les Parisiens restent largement en tête du classement de la Ligue 1, mais cette défaite constitue le quatrième revers consécutif à l'extérieur, toutes compétitions confondues (après Nantes, Nice et Madrid). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.