Incidents de Lille : "Le vrai péril du football, ce sont les problèmes causés par les supporters"

Philippe Piat, coprésident du syndicat des joueurs professionnels (UNFP), a estimé lundi sur franceinfo que les incidents qui ont émaillés le match de Ligue 1 entre Lille et Montpellier, samedi soir, étaient "dramatiques et dangereux".

Des supporters ont envahi, samedi 10 mars 2018, la pelouse du stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d\'Ascq (Nord).
Des supporters ont envahi, samedi 10 mars 2018, la pelouse du stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d'Ascq (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

"Ce problème devient crucial et il faut s'en inquiéter terriblement", a prévenu, lundi 12 mars sur franceinfo, le coprésident du syndicat des joueurs professionnels (UNFP), Philippe Piat, après l'envahissement samedi soir du stade Pierre-Mauroy par les supporters de Lille. Ces incidents après la rencontre de Ligue 1 Lille-Montpellier sont "non seulement incompréhensible mais c'est dramatique et dangereux (...) Ça suffit ! Il faut prendre des mesures draconiennes pour éviter ce genre d'évènements", a-t-il déclaré.

Les supporters "s'immiscent dans la gestion des clubs"

"Au conseil d'administration de la Ligue, j'ai souvent alerté mes collègues pour dire que le vrai péril du football, ce sont les problèmes causés par les supporters", a assuré Philippe Piat. Le coprésident de l'UNFP a dénoncé l'"ingérence des supporters dans la gestion des clubs". Selon lui, "ils menacent les dirigeants de club quand ils ne veulent pas acquérir des joueurs ou quand ils veulent en vendre d'autres. Ils s'immiscent dans la gestion des clubs (...) Ça a commencé il y a une trentaine d'années à Marseille même si maintenant ça s'est résorbé".

Philippe Piat reconnaît que "la réponse est compliquée (...) On va suspendre les clubs, ou les faire jouer à huis-clos ou leur enlever des points, ce n'est pas manifestement la solution". Pour le coprésident du syndicat des joueurs professionnels, "peut-être faut-il remettre des grillages et revenir à ce qui était avant".