Incidents au stade de Lille : un supporter "assume tous les actes" et estime que ce n'est "qu'un avertissement" pour le club

Un supporter lillois, présent sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy, a expliqué, sur France Bleu Nord, que les incidents qui ont émaillés le match de Ligue 1 entre Lille et Montpellier, samedi soir, est la conséquence du classement de l'équipe nordiste.

Des supporters ont envahi, samedi 10 mars 2018, la pelouse du stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d\'Ascq (Nord).
Des supporters ont envahi, samedi 10 mars 2018, la pelouse du stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d'Ascq (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

"On devait viser les 5 premières places, on se retrouve 19e. C’est ça qui fait qu’on en a ras-le-bol", explique, lundi 12 mars sur France Bleu Nord, un supporter qui a participé à l'envahissement de la pelouse du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq, samedi soir, à l'occasion du match de Ligue 1 entre Lille et Montpellier.

"On assume tous les actes qui ont été commis", poursuit celui qui a souhaité garder son anonymat après l'annonce par le club de lillois d'un dépôt de plaintes, dimanche soir, afin d'ouvrir "une enquête judiciaire dans les meilleurs délais".

"On a vu des joueurs montrer qu’ils n’avaient pas les valeurs du club, a estimé ce supporter membre du groupe DVE depuis 7 ans. La tribune a décidé d’agir, pour leur montrer que si eux n’avaient pas le caractère d’agir, nous on pouvait le faire pour eux." Des slogans menaçants ont été proférés : "Si on descend [en Ligue 2], on te descend."

Si le supporter a reconnu que ces slogans sont "ultra-violents", il a assumé ce comportement, et craindre que "ce ne soit qu’un avertissement". Désormais, il attend "le match contre Dijon [dernier match de la saison à domicile] qui aura lieu le 12 mai, mais si la situation n’a pas changé, je pense que les prochains actes seront pires que ce qui s’est passé" samedi, a-t-il estimé. Il reconnaît d'ailleurs que "c’est une menace qui n’est pas à prendre à la légère".