Incidents à l'OM : "On est dans l'intrusion, on a franchi une sorte de Rubicon", affirme le consultant foot Jérôme Alonzo

Après la violente introduction dans le centre d'entraînement de l'Olympique de Marseille, le consultant football de franceinfo a réagi : "La contestation est possible dans le sport de haut niveau, mais là on est dans le défi physique". Le club va porter plainte.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un conducteur observe une bannière déployée par des supporters de l'OM visant le président du club Jacques-Henry Eyraud, à Marseille, le 30 janvier 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

"On est dans l'intrusion, on a franchi une sorte de Rubicon", a estimé samedi Jérôme Alonzo, le consultant foot de franceinfo, après les échauffourées à l'Olympique de Marseille samedi après-midi.

Des supporters se sont introduits dans le centre d'entraînement de la Commanderie. Un joueur a été frappé, des locaux ont été endommagés et des vols perpétrés. Le club a annoncé qu'il allait porter plainte.
"La contestation est possible dans le sport de haut niveau, elle est parfois indispensable", mais là, "on est dans le défi physique, on est dans l"intimidation", a réagi Jérôme Alonzo.

"Il y a une forme d'amerturme, de désespoir, les Marseillais sont frustrés de pas pouvoir aller aux matchs", analyse-t-il, ajoutant "qu'ils sont frustrés aussi d'avoir à la tête de leur club un homme qui n'est pas de leur sérail".

"L'OM a les moyens de repartir sur une base saine l'année prochaine"

Selon Jérôme Alonzo, "le problème, c'est aussi à l'actionnaire de l'OM de se le poser. Est-ce que c'est vivable pour les joueurs, pour le coach et pour le président Eyraud", a-t-il questionné. "C'est les joueurs aujourd'hui, ce sera peut-être lui demain", a-t-il déclaré.

Jérôme Alonzo considère qu'il faut envisager "une feuille blanche au niveau de l'organigramme". "Il faut commencer à réfléchir qui serait le mieux placé pour avoir la tête de ce club et pour être président", a-t-il jugé. "L'OM a les moyens de repartir sur une base saine l'année prochaine", a-t-il conclu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.