Droits TV : le tribunal de commerce de Nanterre valide l'accord entre la Ligue et Mediapro

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé l'accord trouvé entre la Ligue de football professionnel (LFP) et Mediapro, groupe sino-espagnol principal diffuseur du championnat de football français. Canal + pourrait maintenant se positionner pour récupérer les droits de diffusion.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (FRANCK FIFE / AFP)

C'est la fin d'un conflit long de deux mois entre la LFP (Ligue de football professionnel) et Mediapro. Le tribunal de commerce de Nanterre a validé ce mardi l'accord trouvé le 11 décembre dernier par les deux parties. Avec cette décision de justice, la LFP récupère ses droits de diffusion sur la Ligue 1 et la Ligue 2 et doit maintenant trouver un autre partenaire à qui les céder. Canal+, diffuseur historique du championnat français, pourrait se positionner. Mais la chaîne cryptée a déjà indiqué via son patron Maxime Saada qu'elle ne réinvestirait pas "à perte" dans le football.

Pas de poursuite, 100 millions d'euros de dédommagements 

Le groupe sino-espagnol n'avait pas payé à la Ligue les échéances d'octobre (172,3 millions d'euros) et de décembre (152,5 millions d'euros). Face à ces refus de paiement, la Ligue avait dû emprunter 112 millions d’euros pour verser aux clubs leurs parts des droits TV afin de ne pas les mettre en difficulté financière - ces droits constituant la recette principale de nombreux clubs. Le désormais ex-diffuseur devra verser 100 millions d'euros à la Ligue, dont 36 seront différés à 2021, en échange de quoi la Ligue s'est engagée à ne pas attaquer Mediapro en justice.

Dans un communiqué, la LFP a indiqué "se réjouir de cette première étape indispensable dans le traitement de ce dossier majeur pour l’avenir du football professionnel français". De son côté, le groupe sino-espagnol annonce "prendre acte" de cette décision et confirme dans un communiqué que sa chaîne Téléfoot "continuera de diffuser les matchs et les programmes de Ligue 1 et de Ligue 2, jusqu'à la réattribution de ces droits à un autre diffuseur".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.