Cet article date de plus de trois ans.

Deux matches à huis clos partiel pour Saint-Etienne

La Commission de discipline de la Ligue de football professionnelle (LFP) a décidé jeudi de sanctionner l'Association sportive de Saint-Etienne de deux matchs à huis clos partiel sur les parties basses des Kops nord et sud ainsi que 5000 euros d’amende “pour banderoles injurieuses” dont la moitié par révocation de sursis. Pour le même motif, l’Olympique Lyonnais devra lui verser 2500 euros d’amende. En revanche, Nabil Fékir, n’a pas été sanctionné pour sa célébration qui a déclenché l’envahissement de terrain de supporters stéphanois.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
.

Dans l'autre volet du dossier, la commission de discipline a décidé de ne pas sanctionner le joueur lyonnais,  auteur d'une célébration controversée après le 5e but lyonnais, puisqu'il avait exhibé son maillot devant le public vert, ce qui  qui avait provoqué un envahissement de terrain par certains spectateurs stéphanois.

Neymar suspendu contre Lille 

Parmi les autres décisions de la commission, celle-ci a officialisé le match ferme de suspension du Parisien Neymar, La star brésilienne, qui avait écopé contre Monaco (2-1) d'un avertissement révoquant le sursis qui restait de sa suspension pour le carton rouge reçu à Marseille (2-2), manquera la réception de Lille le samedi 9 décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.