André Villas-Boas : "Je pense que ça sera la fin en juin" avec l'OM

André Villas-Boas a laissé entendre, en conférence de presse, qu'il ne serait plus l'entraîneur de l'Olympique de Marseille la saison prochaine : "Est-ce que ce sera terminé en juin ? Je pense que oui, on pense tous comme ça". Le technicien portugais, sous contrat jusqu'en juin, avait menacé de démissionner après la défaite des siens contre Nîmes (1-2) mi-janvier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Arrivé en mai 2019, André Villas-Boas a acté la fin de son aventure à l’Olympique de Marseille en fin de saison : "Je pense que ça va être la fin, et je pense qu’on est tous d’accord sur ce chemin. La prochaine année sera une année 0 pour ce club".

"Je suis responsable des résultats actuels qui sont désastreux"

En fin de contrat en juin prochain, l’entraîneur portugais ne s’attend pas à recevoir une proposition de prolongation de la part de ses dirigeants : "Par rapport à la prestation de cette année, c’est normal, on est loin des objectifs de la saison". L’OM reste sur quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, et pointe à la 6e place du classement avec 11 points de retard sur le troisième, Lyon. "On en parle clairement dans les vestiaires. Il y a beaucoup de coaches qui sont en fin de contrat. Je n’ai jamais reçu une offre de prolongation, on est le 29 janvier, je pense que c’est mort", a-t-il ajouté.

Les agents d’André Villas-Boas avaient pourtant rencontré la direction du club phocéen fin 2020, pour discuter d’une éventuelle prolongation. Mais depuis, l’OM est contre-performant: "Si on enchaine dix victoires et qu'on me propose une prolongation, alors peut-être. Mais je suis responsable des résultats actuels qui sont désastreux. Normalement avec ce genre de résultats, c'est plutôt le chemin inverse", a déclaré l'ancien coach de Chelsea et Tottenham.

Plusieurs menaces de démission par le passé

"AVB" a déjà menacé de quitter le club par le passé. Il y a un an, il laissait planer le doute sur son avenir, en affichant son grand attachement à Andoni Zubizaretta, alors directeur sportif du club : "Je suis venu ici : un pour la grandeur du club, deux pour Andoni Zubizarreta. J'ai déjà dit que mon futur est intimement lié à son futur". Finalement, le coach était resté, malgré le licenciement de l’Espagnol en mai 2020.

Le technicien portugais avait de nouveau mis son poste en jeu après la défaite marseillaise, au Vélodrome, contre Nîmes, le 16 janvier dernier : " Ma place est à la disposition de la direction. Je reste à leur disposition, pas de problème. Je ne suis pas ici pour être un obstacle, je veux le mieux pour l'OM. J'ai beaucoup de respect pour l'OM. C'est moi le responsable et je suis à la disposition de la direction".

Reste à voir comment cette nouvelle annonce sera accueillie par les dirigeants phocéens et par son groupe, qui doit se relancer en championnat, contre Rennes ce samedi à 21h.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.