Accident au stade d'Amiens : les barrières présentaient des "anomalies"

En plein match contre Lille, l'effondrement d'une barrière d'une tribune du stade de la Licorne avait fait 29 blessés le 30 septembre.

L\'effondrement d\'une barrière du stade de la Licorne, le 30 septembre 2017 à Amiens (Somme).
L'effondrement d'une barrière du stade de la Licorne, le 30 septembre 2017 à Amiens (Somme). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'enquête sur l'accident au stade d'Amiens (Somme) progresse. Les barrières de l'enceinte sportive présentaient des "anomalies" de "fixation", a annoncé vendredi 13 octobre le parquet d'Amiens. Une information judiciaire contre X a été ouverte pour rechercher "les éventuelles responsabilités"En plein match de Ligue 1 contre Lille le 30 septembre, une barrière avait cédé sous le poids de dizaines de supporters lillois après un but de leur équipe. Spectaculaire, l'accident avait fait 29 blessés.

"Ces anomalies portent en particulier sur les fixations des barrières sur le béton et sur la solidarisation des barrières entre elles", précise le procureur. "A ce jour, l'audition des victimes et témoins est toujours en cours. Le nombre de victimes qui se sont manifestées auprès des enquêteurs s'élève à 43", indique le parquet. Le nombre de blessés s'est élevé à 29, dont cinq sérieusement atteints.

Deux juges d'instruction saisis

Comme le précise France 3 Hauts-de-France, deux juges d'instruction ont été saisis pour poursuivre les investigations. Au micro de France Bleu, le procureur a précisé, Alexandre de Bosschère, que "l'enquête judiciaire n'entrave pas les démarches nécessaires pour le club d'Amiens pour prendre les dispositions à la suite de cet accident", mais qu'elle doit servir à "faire la lumière" sur cet accident.

Le club d'Amiens a rapidement réagi."Ce sont des anomalies et non pas des malfaçons", a fait valoir auprès de l'AFP le vice-président de l'Amiens SC, Luigi Mulazzi. Nous en prenons acte, tout en rappelant que nous sommes locataires du stade". Parallèlement à ce volet judiciaire, la Ligue de football professionnel a ouvert une instruction, qui pourrait aboutir à des sanctions sportives pour le club picard.