Cet article date de plus de trois ans.

Liga, 9e journée : Valladolid fait le minimum contre le Betis (0-1)

Pour le compte de la 9e journée de Liga, le Real Valladolid a pris le dessus sur le Betis Séville contre le cours du jeu (0-1) au Stade Manuel Ruiz de Lopera. Jordi Masip a notamment été déterminant pour Valladolid en réalisant 4 arrêts au cours de ce match.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'unique but de l'affrontement a été marqué par Antonito, à la suite d'une offrande de Villa à la 35e minute. Avec 4 tirs cadrés (sur 10 tentatives) contre 2 (sur un total de 5), les Sévillans ont été plus agressifs que Valladolid. L'équipe de Quique Setien a quasiment sevré de ballon Valladolid avec un taux de possession de 65 % contre 35 %.

Au terme de cette rencontre, le Real Valladolid se hisse à la 6e place du classement avec 15 points, tandis que Séville, 12 points, chute à la 10e place.

Feuille de match

  • Betis - Valladolid : 0-1 (0-1 à la mi-temps)
  • À Séville (Stade Manuel Ruiz de Lopera), le 21 octobre 2018, coup d'envoi à 20h45
  • Entraîneur du Real Valladolid : Sergio
  • Composition du Real Valladolid : Masip (1), Moyano (17), Calero (5), Kiko Olivas (4) [puis Borja à la 50e], Nacho Martinez (22), Alcaraz (14), Herrero (21), Antonito (18), Unal (9) [puis de la Fuente à la 90e], Suarez (32) [puis Anuar à la 62e] et Villa (19)
  • Entraîneur du Betis Séville : Quique Setien
  • Composition du Betis Séville : Lopez (13), Bartra (5), Sidnei (12), Garcia (3) [puis Mandi à la 45e], Canales (6) [puis Lo Celso à la 72e], Carvalho (14), Guerrero (2), Moron (16), Boudebouz (10), Inui (8) [puis Leon à la 59e] et Firpo (20)
  • Buts : Antonito (35e) pour Valladolid
  • Avertissements : Antonito (26e), Kiko Olivas (40e), Nacho Martinez (59e) et Masip (85e) pour Valladolid
  • Aucun joueur expulsé
  • Affluence : 42 581 spectateurs
  • Arbitre : Javier Alberola Rojas

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.