Cet article date de plus de quatre ans.

Le Real solide à défaut d'être brillant

Le Real Madrid a conforté sa place de leader à l'issue de la 4e journée de Liga en s'imposant sur la pelouse de l'Espanol Barcelone (0-2). Pourtant privés de Cristiano Ronaldo et de Gareth Bale, les Madrilènes s'en sont remis à James Rodriguez et à Karim Benzema, de retour de blessure, pour s'imposer.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Luka Modric s'infiltre entre deux joueurs de l'Espanol Barcelone (PAU BARRENA / AFP)

Bien qu'un peu poussif, ce quatrième succès en quatre journées permet au Real (1er, 12 pts) de reprendre les commandes du classement en solitaire devant le FC Barcelone (2e, 9 pts) et Las Palmas (3e, 9 pts). L'Atletico Madrid, prochain adversaire du Barça mercredi pour la 5e journée, pointe au quatrième rang (8 pts). Surtout, cette victoire vaut au Real d'entrer dans l'histoire: avec 16 succès d'affilée en Liga, une série commencée en fin de saison dernière, l'équipe de Zidane a effacé le record du club merengue (15 victoires) qui datait de l'époque du mythique attaquant Alfredo Di Stéfano et de l'entraîneur Miguel Munoz (1960-1961). Plus près de nous, Zidane égale la série réussie par le Barça triomphant de Guardiola lors de la saison 2010-2011 (16 succès). Et l'entraîneur français aura l'opportunité d'établir un record absolu en Espagne en cas de 17e succès de rang mercredi contre Villarreal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.