Cet article date de plus de dix ans.

Abidal finalement opéré jeudi

D'abord programmée vendredi, l'opération d'Eric Abidal pour une tumeur au foie a été avancée à jeudi, a expliqué le FC Barcelone, son club. "Une tumeur au foie a été détectée chez le joueur Eric Abidal", avait indiqué le Barça dans un bref communiqué sur son site internet. "A la demande du joueur, le club demande le plus grand respect au droit à la vie privée", avait conclu le Barça dans son communiqué.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le défenseur français est un titulaire indiscutable au FC Barcelone. Habituellement aligné à gauche, il a souvent été appelé cette saison pour jouer en défense centrale, notamment pour pallier l'absence de l'Espagnol Carles Puyol, longtemps blessé. Il avait été très bon à ce poste le mercredi 8 mars contre Arsenal en 8e de finale retour de la Ligue des champions (victoire 3-1 et qualification du Barça).

L'ancien défenseur de Lyon, arrivé au FC Barcelone pour la saison 2007-2008, vient en outre de retrouver sa place en équipe de France après le naufrage des Bleus en Afrique du Sud en 2010. "Je veux terminer ma carrière" au Barça, avait-il déclaré fin janvier. "Nous sommes en train de voir ce que peut m'offrir le club", avait ajouté le défenseur, dont le contrat actuel court jusqu'au 30 juin 2012. "Je me sens très bien ici et j'espère rester. Tout se passe bien pour moi", avait-il indiqué.

Les premières réactions à la suite de cette nouvelle n'ont pas tardé. "Je souhaiterais montrer toute mon affection et mon soutien à Eric Abidal. Je suis sûr que tout ira bien", a notamment commenté sur Facebook son coéquipier du Barça,  le champion du monde espagnol Andrés Iniesta. "Courage et beaucoup de force à Eric Abidal ", a écrit Francesc Fabregas,  joueur espagnol d'Arsenal formé au FC Barcelone, sur Twitter, ajoutant qu'il s'agissait bien de "mauvaises  nouvelles pour le football".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.