Les clubs de foot n'échapperont pas à la taxe à 75 %

"Toutes les entreprises qui versent des salaires supérieurs à un million d'euros" seront concernées par la future taxe à 75 %, confirme Matignon. Le président de la FFF affirmait avoir reçu l'assurance de Jean-Marc Ayrault que les clubs de football en seraient exemptés : Noël Le Graët se fait tacler par les services du Premier ministre.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Que les hauts salaires lèvent le doigt ! Footballeurs compris.
Dans une mise au point lundi matin, Matignon confirme que la future taxe sur les très hauts revenus touchera "toutes les entreprises qui versent des salaires supérieurs à un million d'euros", les grandes entreprises comme les PME, y compris les clubs de football.
Les services du Premier ministre démentent par ailleurs tout contact récent entre Jean-Marc Ayrault et Noël Le Graët. Les deux hommes se sont vus en décembre dernier, soit bien avant que cette taxe ne soit évoquée. Et pas depuis.

Dans les colonnes du Parisien, le président de la Fédération française de football affirme avoir reçu l'assurance du Premier ministre lui-même que les clubs de football, qui sont des PME, ne seraient pas concernés par cette taxe. Taxe qui ne toucherait, toujours selon Noël Le Graët, que les grandes entreprises.

Une centaine de joueurs concernés

La taxation à 75 % des revenus annuels supérieurs à un million d'euros était l'une des promesses de campagne de François Hollande.
Après la censure par le Conseil constitutionnel, le président Hollande est revenu à la charge lors de son entretien télévisé de la semaine dernière. La taxe exceptionnelle serait cette fois versée par les entreprises pour tout salaires supérieur à un million d'euros.

Dans un communiqué, la Ligue de football professionnel évalue le montant de cette taxe à 82 millions d'euros pour les clubs de Ligue 1, pour une centaine de joueurs concernés. Le président de la ligue, Frédéric Thiriez, hurle au scandale et estime que cette taxe va "étrangler les clubs."