L’entourage de Karim Benzema visé par une enquête préliminaire pour tentative d'extorsion

Un agent d'image affirme avoir été frappé et séquestré par des proches de l'attaquant du Real Madrid le 7 octobre, à Paris. Rien n'implique le joueur français à ce stade.

Karim Benzema, attaquant du Real Madrid, à Madrid (Espagne), le 29 septembre 2018 .
Karim Benzema, attaquant du Real Madrid, à Madrid (Espagne), le 29 septembre 2018 . (RODRIGO JIMENEZ / EFE)

Une enquête préliminaire vise l’entourage du footballeur du Real Madrid Karim Benzema, selon les éléments recueillis par franceinfo jeudi 18 octobre, confirmant une information de Mediapart.

Un homme, agent d’image lié à Karim Benzema, affirme avoir été victime d’une tentative d’extorsion et de violences le 7 octobre à Paris. Selon ses déclarations, un litige financier l’opposait au joueur du Real Madrid.

Coups de poing et séquestration

La victime accuse l’entourage de l’attaquant de l’avoir frappé à coups de poing et séquestré dans une voiture avant d’avoir pu s’échapper. Karim Benzema n'était pas sur les lieux, indique une source proche du dossier.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire qui a été confiée au 3e DPJ (Direction régionale de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris). À ce stade de l’enquête, selon les informations recueillies par franceinfo, rien n’implique l’attaquant du Real Madrid, qui a réagi sur son compte Twitter.

"Une volonté de faire du buzz"

Selon Sylvain Cormier, l'avocat de Karim Benzema, le plaignant "n'a jamais été l'agent de Karim Benzema, c'est peut-être de là que vient le problème : il est peut-être déçu". Me Cormier s'est dit "effaré de cette agitation à partir de faits qui ne concernent pas" son client, dénonçant "une volonté de faire du buzz".

"Toute cette affaire est agitée par cet homme qui essaie très maladroitement de masquer ses propres turpitudes", a affirmé l'avocat. Me Cormier a ajouté qu'il compte"immédiatement" porter plainte pour dénonciation calomnieuse. 

Me Joseph Cohen-Sabban, l'avocat de l'agent, a rétorqué que "si Karim Benzema s'avisait de saisir la justice d'une plainte en diffamation, il serait bien en difficulté".