Le Tribunal arbitral du sport maintient la suspension de Michel Platini

Michel Platini avait saisi le Tribunal arbitral du sport le 20 novembre dernier après la décision de la Fifa de le suspendre de toute activité liée au football pendant 90 jours. Il reste donc privé de la présidence de l'UEFA et de la campagne pour l'élection présidentielle de la Fifa.

(Michel Platini reste suspendu de toute activité dans le football jusqu'au 5 janvier © Maxppp)

Seule petite consolation pour Michel Platini, le Tribunal arbitral du sport a ordonné à la Fifa de ne pas prolonger sa supension au-delà des 90 jours déjà prévus, soit au-delà du 5 janvier prochain. Mais il ne pourra pas assister au tirage au sort de l'Euro-2016 samedi soir à Paris. Il "reste confiant sur le fond de l'affaire et sur la solidité de son dossier " a déclaré son avocat Thibaud d'Alès. "Michel Platini a toutes les chances d'être blanchi au fond" ajoute le défenseur de Michel Platini. 

"Nous avons la preuve de sa plus parfaite innocence " : Thibaud d'Alès, avocat de Michel Platini
--'--
--'--

Michel Platini, toujours privé de son costume de président de l'UEFA, sera donc absent de la fête du football prévue samedi à l'occasion du très attendu tirage au sort de l'Euro-2016 à Paris. C'est une déception pour son ancien coéquipier à l'AS Nancy-Lorraine, Olivier Rouyer, désormais consultant télé. "C'est un coup dur même en dehors du symbole, c'est un coup dur pour l'homme" déclare Olivier Rouyer.

"Je ne comprends pas cet acharnement et cette volonté de nuire à une personne" : Olivier Rouyer, ancien coéquipier de Michel Platini
--'--
--'--
Selon le communiqué du TAS publié vendredi, cette instance composée de trois magistrats "a déterminé que le maintien de la suspension provisoire en cours n'était pas susceptible de causer un dommage irréparable à Michel Platini pour le moment". Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS, a lui expliqué que "puisque la commission d'éthique de la Fifa a indiqué vouloir rendre une décision avant la fin de l'année, alors laissons la finir son travail et attendons la décision sur le fond".

En perspective, une suspension à vie vendredi prochain

Prochaine étape pour Michel Platini, son rendez-vous vendredi prochain 8 décembre devant la chambre de jugement de la Commission d'éthique de la Fifa. La chambre d'instruction de cette Commission a requis à son encontre une suspension à vie. La décision devrait être rendue avant Noël. A l'origine de cette affaire, le fait qu'il ait reçu 1,8 million d'euros de la part du président de la Fifa Joseph Blatter en 2011.

A LIRE AUSSI ►►► Platini devant le TAS : "J’ai dit la vérité, toute la vérité"