Cet article date de plus de neuf ans.

Le Ghana surprend l'Allemagne (2-2) au terme d'un match à suspense

Les Ghanéens ont obtenu le nul face à l'Allemagne (2-2). Un grand match de foot entre deux équipes qui ont attaqué tout au long de la rencontre. Klose est entré dans l'histoire.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
  (Miroslav Klose a inscrit son 15e but en Coupe du Monde © MAXPPP)

Après la large victoire allemande face au Portugal (4-0) et la défaite du Ghana contre les Etats-Unis (2-1) les supporters allemands devaient se dire que ce match contre le Ghana serait une partie de plaisir. Ils ne pouvaient pas plus lourdement se tromper.

Car dès le début du match,  les Ghanéens montrent un visage beaucoup plus serein qu'il y a cinq jours. Repoussant les attaques allemandes, contrant avec vivacité, ils se procurent les plus belles occasions de la première période.  L'Allemagne, elle, garde la possession de la balle mais semble ne pas trop savoir quoi en faire à l'image de Kroos et Götze qui n'arrivent pas à tromper la vigilance du gardien ghanéen.

Tout se décante en deuxième période

La seconde période repart sur les chapeaux de roue. Et cinq minutes après le retour des vestiaires, ce sont les Allemands qui ouvrent la marque. Mario Götze, bien servi par Thomas Müller,  est à la conclusion d'un beau mouvement de la Mannschaft.

Mais pas le temps de respirer… Les Ghanéens, quarts de finaliste en 2010, égalisent trois minutes plus tard. Une tête d'André Ayew bien placé au point de pénalty. À ce moment-là, le joueur de l'OM s'offre une belle statistique. Deux tirs cadrés dans le Mondial…et deux buts. Et dix minutes plus tard, le Ghana prend l'avantage grâce à Asamoah Gyan qui trompe Manu Neuer.  

Klose entre dans l'histoire

Joachim Loew, le sélectionneur allemand décide de jouer le tout pour le tout et fait entrer sur le terrain une légende du football, Miroslav Klose. À 36 ans, le doyen de la Nationalmanschaft ne se trompe pas. Deux minutes après avoir foulé la pelouse, il égalise sur corner. Et il entre dans l'histoire de la Coupe du Monde en inscrivant son quinzième but. Il rejoint Ronaldo en tête des meilleurs buteurs du Mondial. Quinze buts chacun donc, en quatre participations pour l'Allemand, en trois pour le Brésilien.

La fin de partie est complètement débridée et les deux équipes se lancent à l'attaque. En vain. Deux partout, score final, de quoi relancer l'intérêt de ce groupe G qui compte aussi les Etats-Unis et le Portugal, qui jouent dimanche. Si les Etats-Unis l'emportent, ils seront qualifiés. Dans le cas contraire, tout se jouera lors de la dernière journée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.