La Ligue de football professionnel refuse l'accession de Luzenac en Ligue 2

La Ligue a refusé d'accorder au club le statut professionnel, au motif que Luzenac ne peut évoluer dans un stade aux normes.

Les joueurs du club de Luzenac s\'entraînent à Mazères (Ariège), le 12 juillet 2014.
Les joueurs du club de Luzenac s'entraînent à Mazères (Ariège), le 12 juillet 2014. (REMY GABALDA / AFP)

Fabien Barthez, ancien gardien de l'équipe de France et directeur général de Luzenac, doit s'arracher les cheveux. La Ligue de football professionnelle (LFP) a décidé, vendredi 8 août, de refuser au club ariégeois l'accession en Ligue 2 au motif que "le club ne dispose pas d’un stade répondant aux normes réglementaires de sécurité"

La Ligue "ne pouvait pas prendre une autre décision"

"Luzenac ne disposant pas d’un stade conforme aux exigences, le Conseil d’administration, seul autorisé à accorder le droit à un club de participer à un championnat professionnel, ne pouvait pas prendre une autre décision", explique l'instance dans un communiqué.

Problème : Fabien Barthez avait pourtant trouvé une pelouse pour accueillir ses matchs à domicile, avec l'enceinte d'Ernest-Wallon, le stade des rugbymen du Stade Toulousain. Dans son communiqué, la LFP ne précise pas en quoi cette enceinte ne répond pas aux normes de la Ligue 2, se bornant à affirmer que le Luzenac Ariège Pyrénées (LAP), "malgré de multiples rappels, (...) n'a pas pris les dispositions nécessaires pour évoluer" dans un stade aux normes "tout au long de la saison".

La DNCG avait émis un avis favorable

Après sa victoire le 1er août devant la justice administrative, Luzenac croyait pourtant avoir enfin fait plier les instances du foot français. Il avait en effet obtenu le feu vert de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du foot français, qui avait émis jeudi un avis favorable à l'octroi du statut professionnel au LAP, en vue de sa montée en Ligue 2.

Deuxième du championnat de National derrière Orléans la saison passée, Luzenac, petit village de 650 habitants niché sur les rives de l'Ariège, avait gagné sa place en Ligue 2 sur le terrain. En vain, donc : l'an prochain, les protégés de Fabien Barthez évolueront encore en National.