France-Galles : retour aux sources à Nice pour le capitaine Hugo Lloris, qui va fêter sa 100e sélection

Face au Pays de galles mercredi (21h05), Hugo Lloris va fêter sa 100e sélection avec le brassard de capitaine de l’équipe de France. Une fierté pour le Niçois de retour sur ses terres.

Article rédigé par
De notre envoyé spécial à Nice - Denis Menetrier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Hugo Lloris en conférence de presse à la veille du match face au Pays de galles, le 1er juin 2021 (FRANCK FIFE / POOL)

Le 19 juillet 2018, Hugo Lloris était accueilli telle une rockstar à Nice par plus de 5 000 personnes venues fêter le sacre de champion du monde de l'équipe de France avec l'enfant du pays. Une belle communion populaire dont Lloris devra se passer pour un autre événement marquant de sa carrière en Bleu, mercredi 2 juin face au pays de Galles à l'Allianz Riviera de Nice.

Une centième sélection en équipe de France avec le brassard de capitaine au bras, personne ne l'avait encore fait. Lloris devrait réaliser cet exploit face aux Gallois demain soir, sur les terres où sa carrière avait débuté, du côté de l'OGC Nice. "C'est magnifique que ça puisse se jouer ici. Le hasard fait bien les choses", a déclaré Lloris mardi après-midi en conférence de presse, avant de glisser un mot à destination des supporters locaux. "La seule frustration, c'est que le stade sera vide, mais j'aurai une pensée pour tous les supporters niçois qui auraient aimé être présents au stade."

Sa présence sur le terrain face au pays de Galles, pour le premier des deux matchs de préparation des Bleus avant le début de l'Euro, ne fait aucun doute… ou presque. "Il est venu, mais il ne jouera pas. Et puis ce n'est pas un match important pour lui, je pense donc que je vais le laisser sur le banc", a plaisanté Didier Deschamps, interrogé sur la 100e comme capitaine de Lloris. Evidemment, le gardien de Tottenham débutera comme titulaire puisque sa présence comme numéro 1 chez les Bleus ne souffre d'aucune contestation depuis maintenant près de douze ans.

"C'est symbolique pour lui que ce soit ici"

Deschamps l'a bien compris : ce centenaire comme capitaine a une signification particulière pour Lloris parce qu'il se joue à Nice. "C'est symbolique pour lui que ce soit ici. Les records sont faits pour être battus mais celui-là, ça prendra un petit peu de temps quand même, surtout pour un joueur de champ", a indiqué le sélectionneur qui a loué "le professionnalisme" de son capitaine, un "exemple à suivre".

"Lorsque j'ai démarré ma carrière, le capitanat n'a jamais été un objectif, j'ai été choisi [pour être capitaine] et je suis très reconnaissant de la confiance qu'on a pu m'accorder lors de ma carrière en Bleu, avec Laurent Blanc et Didier Deschamps. Je suis fidèle à moi-même, je vais continuer de donner le maximum jusqu'à ce que mon histoire en Bleu se termine pour moi", a expliqué Lloris.

Le record de Thuram en ligne de mire ?

Au-delà de sa 100e comme capitaine, le Niçois qui évolue à Tottenham va également devenir le deuxième joueur le plus capé de l'histoire de l'équipe de France lors du match face au Pays de galles. Avec 124 sélections, Lloris va dépasser d'une longueur Thierry Henry, le meilleur buteur de l'histoire des Bleus. À 34 ans, Lloris a encore de beaux jours devant lui à un poste où les gardiens sont capables d'étirer leur carrière quelques saisons de plus.

Avec cette donnée en tête, le record du nombre de sélections détenu par Lilian Thuram (142) n'apparaît pas si loin. "La réalité, c'est que je suis plus près de la fin de ma carrière que de mes débuts. Mais j'ai encore cette envie de performer au plus haut niveau, d'aider l'équipe. J'ai toujours la même ambition, la volonté de continuer avec les Bleus. Mais je n'ai jamais joué pour les chiffres et ce n'est pas un objectif bien précis", a atténué Lloris.

Au vu de ses performances avec les Spurs cette saison, on jurerait que le capitaine a encore quelques saisons à offrir à son club et qu'il rendra caduc, un jour, le record de Thuram. Alors, peut-être que le hasard ne fera pas aussi bien les choses que mercredi et que cet événement n'aura pas lieu à Nice, sur ses terres. Mais nul doute que Lloris aura cette fois l'occasion de fêter cet événement avec quelques supporters présents dans le stade.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hugo Lloris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.